Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Hôtel de ville de Saint-Michel
©Ville de Montréal, 2007
 
Hôtel de ville de Saint-Michel
©Ville de Montréal, 2007
 
Hôtel de ville de Saint-Michel
©Ville de Montréal, 2007
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Numéro d'ouvrage :

133

Nom du bâtiment :

Hôtel de ville de Saint-Michel

Autres appellations :
  • Édifice Saint-Michel
  • Mairie d’arrondissement
  • Maison du citoyen
Adresse civique :
  • 7501, rue François-Perrault
Arrondissement ou ville :

Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension (Montréal)

Localisation :
haut de page
Propriété municipale d'intérêt patrimonial  
Catégorie : Bâtiments
Statut de propriété : Propriétaire
Profil : Loisir communautaire
Usage principal actuel : Centre communautaire et loisir
Intérêt patrimonial : Bâtiment municipal d'intérêt patrimonial
Type de bâtiment : Hôtel de ville
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1957-1958

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Emmanuel-Arthur Doucet
    (architecte)
    Emmanuel-Arthur Doucet (1888-1960) obtient en 1912 son diplôme d’ingénieur civil de l’École Polytechnique de Montréal. Le 4 février 1913, il est admis à l’Association des architectes de la province de Québec (AAPQ). Entre 1924 et 1926, il collabore avec l’architecte de renom Ernest Cormier à la construction de l’église Sainte-Marguerite-Marie-Alacoque (aujourd’hui désignée sous le vocable de Notre-Dame-de-Guadeloupe) (2020, rue de Bordeaux). Il conçoit aussi le poste d’incendie no 31, 7041 Saint-Dominique (1931) et le poste d’incendie no 48, 3616 Hochelaga (1931). Il œuvre également dans le secteur résidentiel.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Ville Saint-Michel
    (propriétaire de 1957 à 1968)
    La cité de Saint-Michel est créée le 6 novembre 1912 sous le nom de village Saint-Michel-de-Laval. La municipalité obtient le statut de ville et prend le nom de Ville Saint-Michel le 5 mars 1915, puis cité de Saint-Michel en 1953. Mise sous tutelle à plusieurs reprises, la ville est annexée à Montréal le 24 octobre 1968.
haut de page
Évolution du bâtiment  

Histoire de la thématique du groupe ciblé

L’hôtel de ville est un édifice public qui sert de siège à l’administration municipale. Par définition, c’est un bâtiment à l’intérieur duquel travaillent le maire, ses adjoints, ses conseillers ainsi que tout le personnel nécessaire. Chaque municipalité en possède un. Il existe deux types d’hôtel de ville soit : individuel ou multifonctionnel.

L’hôtel de ville individuel regroupe l'ensemble des services administratifs (accueil, bureau du maire, bureau des conseillers, salon protocolaire, secrétariat général et la salle du conseil). L’hôtel de ville multifonctionnel réunit sous un même toit, en plus des services administratifs, ceux de protection publique tels que le service de police et de sécurité d’incendie.

L’hôtel de ville, c’est aussi le lieu où siège le conseil municipal. Le conseil municipal est l'organe législatif de la Ville. Il est élu démocratiquement par les citoyens de la municipalité qui les représente. À la Ville de Montréal, on vote pour un conseiller et pour un maire séparément. Celui qui a le plus de voix l'emporte. Les élus réunis en conseil représentent la population; ils prennent les décisions sur les orientations et les priorités de la municipalité et en administrent les affaires.

Points d'intérêt

Cet édifice, construit en 1956-1957 pour servir d’hôtel de ville à la ville de Saint-Michel, sert aujourd’hui de mairie d’arrondissement. Le bâtiment a conservé à l’extérieur l’ensemble de ses caractéristiques d’origine : murs en pierre et incrustation de tuiles dans la travée des fenêtres. De facture moderne, ce bâtiment est intéressant par sa simplicité et le jeu des travées régulières. On peut supposer que ce bâtiment est l’un des derniers bâtiments érigés selon les plans de l’architecte Emmanuel-Arthur Doucet.

Le site sur lequel est construit l’ancien hôtel de ville est particulièrement intéressant. Élaboré sur le modèle de la grille des rues d’une cité-jardin, le parc central octogonal, connu aujourd’hui sous le nom de Joseph-François Perrault, est croisé par deux rues en diagonale traversant une grille de rues à angle droit. Ce parc accueille non seulement l’ancien hôtel de ville mais aussi un ensemble de bâtiments publics et des espaces collectifs d’intérêt tels que l’école Joseph-François Perrault, la bibliothèque Saint-Michel, une piscine extérieure, une pataugeoire et un parc de jeux.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Ville de Montréal
    (propriétaire de 1968 à aujourd'hui)
    Cet édifice est acquis par la ville de Montréal lors de l’annexion à son territoire de l’ancienne municipalité de Saint-Michel. L’édifice sert alors aux besoins de la communauté via un centre communautaire.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 30 septembre 2007 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1969
    Fin des travaux : 1969
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    (Aménagement intérieur)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 2004
    Fin des travaux : 2004
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    (Travaux sur l’enveloppe du bâtiment et de mise aux normes)
     
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2005-2021
Données mises à jour le 3 septembre 2012