Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Façade sud.
©Ville de Montréal, 2006
 
Façade nord.
©Ville de Montréal, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Jean-Baptiste-Jamme dit Carrière

Autres appellations :
  • Maison Baptiste-Jamme
  • Maison Yuile
Adresse civique :
  • 3766, boulevard Saint-Charles
Arrondissement ou ville :

Kirkland

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1760

Nom du propriétaire constructeur :
  • Jean-Baptiste Jamme dit Carrière
    (propriétaire de environ 1760 au 1761-05-29)
Typologie d'origine :
  • Maison isolée
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Cette maison de ferme aurait été construite par Jean-Baptiste Jamme dit Carrière vers 1760. Devenue la propriété de son gendre en 1761, elle est transmise de génération en génération jusqu’en 1875. Vers 1820, ses occupants font bâtir une annexe en pierre adossée au mur ouest de la maison. Ultérieurement, des lucarnes sont construites et une galerie à colonnes, couverte par le prolongement du larmier du toit, est ajoutée sur la façade sud.

La maison est occupée par la famille Paiement de 1875 à 1946. Alors acquise par Patricia Yuile O’Brien, elle fait l’objet de travaux de rénovation vers 1950. Une adjonction en bois en forme de L est construite du côté ouest. En 1976, la maison est classée monument historique par le gouvernement du Québec.

Inhabitée dans les années 1980, la maison passe entre quelques mains avant d’être achetée par des promoteurs immobiliers. Ceux-ci construisent, au cours de la décennie suivante, un centre commercial à côté de la résidence qui est restaurée. En 2006, cette dernière est occupée par un bureau d’avocat.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Jacques Baune
    (propriétaire du 1761-05-29 à 1789)
    Le cultivateur Jacques Baune acquiert la propriété de son beau-père, Jean-Baptiste Jamme dit Carrière en 1761. Il la transmet à sa fille Marie-Amable lors de son mariage avec Antoine Daoust en 1789. La famille Daoust demeure propriétaire de la terre et de la maison jusqu’en 1875.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 novembre 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1820
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Ajout d’une adjonction en pierre à la maison.
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : avant 1880
    Transformation majeure de la façade.

    Prolongement du larmier du toit. Ajout de la galerie à colonnes sur la façade sud ainsi que des lucarnes.
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : vers 1950
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Construction d’une adjonction en bois en forme de L du côté ouest de la résidence.
     
  • Travaux 4
    Date des travaux : vers 1995
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    L’adjonction en bois est démolie. La maison est restaurée.
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison Jean-Baptiste-Jamme dit Carrière possède les principales caractéristiques des maisons de ferme construites sur l’île de Montréal au XVIIIe siècle. À l’origine de plus petites dimensions, elle est construite en pierre de moellon. Son toit est à deux versants et des cheminées sont disposées dans ses murs-pignons. L’adjonction en pierre bâtie vers 1820 s’intègre bien au corps de bâtiment initial tout comme les lucarnes et la galerie à colonnes ajoutées ultérieurement. L’emplacement actuel d’une troisième cheminée presque au centre de la résidence rappelle sans doute la localisation d’une première cheminée du mur-pignon de la maison d’origine.

La maison Jean-Baptiste-Jamme dit Carrière illustre les pratiques traditionnelles quant à l'orientation de la maison de ferme. En effet, la volonté de tirer profit des conditions climatiques (vents dominants, ensoleillement) l'emportait sur celle de faire face au chemin.

haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-34-0002-02

Propriété :

9999-34-0002

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013