Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
La maison Smith en 2006
©G. Garcia, 2006
 
Environnement de la maison Smith
©J. Jabourian, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Hosea-Ballou-Smith

Autres appellations :
  • Maison Smith
  • Maison Hosea-Bonen-Smith
Adresse civique :
  • 1260, chemin Remembrance
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Parc du Mont-Royal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1858

haut de page
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Hosea Bonen Smith
    (propriétaire de 1858 à 1872)
    Le marchand étasunien Hosea Bonen Smith arrive de Boston à Montréal en 1840. Entre 1844 et 1855 il achète plusieurs terrains du mont Royal qui totalisent 186 hectares et qui en font l’un des plus vastes domaines sur la montagne. Son nom figure dans un acte notarié datant du 2 août 1858, dans lequel il demande au maître maçon André Auclair de parachever l’ouvrage commencé.
    En 1869 le conseil municipal de Montréal acquière les fonds qui lui permettent d’entamer les procédures d’expropriation pour seize demeures privées sur les flancs du mont Royal, dans le but de créer un parc public. La Ville offre à la succession Smith 110 000$ pour l’acquisition du domaine, de la maison et de ses dépendances. La Ville de Montréal est propriétaire de la maison Smith depuis.
  • Ville de Montréal
    (propriétaire de 1872 à aujourd'hui)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • William McGibbon (premier gardien du parc)
    (locataire de 1874 à 1896)
    Premier gardien du parc, William McGibbon occupe la résidence de 1874 jusqu’à sa retraite en 1896. William McGibbon est le responsable de l’aménagement du parc selon les spécifications de Frederick Law Olmsted. L’administration municipale lui octroie peu de fonds mais il bénéficie d’un surplus de main d’œuvre durant la crise économique de 1875. La résidence loge ensuite les successeurs de McGibbon, jusqu’en 1930.
  • Gardiens successifs (Gardiens successifs)
    (locataire de 1896 à 1930)
  • Poste de police et premiers soins
    (locataire à 1930 à 1950)
    La maison Smith abrite le poste de police et le service des premiers soins à partir des années 1940. Les dépendances de la maison servent d’écuries et d’atelier pour l’entretien du parc. Elles seront détruites dans les années 1960 lors de la construction de nouveaux édifices pour les services de police et d’entretien du parc. À leur place on installe un stationnement, au nord de la maison Smith.
  • Centre d'art du Mont-Royal
    (locataire à 1950 à environ 1980-12-31)
    Depuis le départ du poste de police, la maison Smith reste inoccupée jusqu’en 1963, date de l’arrivée du Centre d’art du Mont-Royal. La maison sert alors de résidence temporaire pour les artistes ayant participé au premier Symposium international de sculptures de Montréal qui a lieu en août 1964.
  • Musée Universel de la Chasse et de la Nature
    (locataire à environ 1980-12-31 à environ 1980-12-31)
    La maison Smith devient le Musée Universel de la Chasse et de la Nature en 1983 et le reste jusqu’à la fermeture du Musée en 1988.
  • Amis de la Montagne et Centre de la Montagne
    (locataire à environ 1980-12-31 à une date inconnue)
    C’est en 1988 que la Ville de Montréal confie la maison Smith aux Amis de la montagne. En plus de leurs activités de conservation et de mise en valeur du mont Royal, ces derniers assurent la gestion de l’édifice. Ils ont notamment réalisé la dernière campagne de restauration de l’édifice.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 28 février 2008 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1977-1979
    Réfection de la toiture.

    Daniel Sénécal et Marcel Raby, architectes de projet.

    Concepteur de la transformation :
    Denis Bouchard
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1980
    Fin des travaux : 1980
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Fabrication et installation de fenêtres et de grille en fer forgé.

    Concepteur de la transformation :
    Inconnu
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 1983
    Fin des travaux : 1985
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Transformations Musée de la chasse.

    Concepteur de la transformation :
    Inconnu
     
  • Travaux 4
    Date des travaux : 1989
    Fin des travaux : 1989
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Concepteur de la transformation :
    Fondation du Mont-Royal
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique et naturel (2005-03-09) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (cité) (2012-10-19).
    Anciennement un site du patrimoine (1987-12-18) (juridiction municipale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-24-0010-01

Propriété :

9999-24-0010

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 19 février 2014