Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Caserne no 34 qui abrite également la bibliothèque et la maison de la culture de NDG.
©J. Jabourian, 2008
 

©Ville de Montréal
 
Détails de la façade principale sur la rue Botrel.
©J. Jabourian, 2008
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Caserne #34

Autres appellations :
  • Bibliothèque et maison de la culture NDG
  • Poste de police no 14
Adresses civiques :
  • 3755, rue Botrel
  • 5369, chemin de la Côte-Saint-Antoine
    (façade secondaire)
Arrondissement ou ville :

Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1912

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Théodore Daoust
    (architecte -- Concepteur)
    Théodore Daoust (1867—1937), architecte
    Né le 13 avril 1867, l’architecte Théodore Daoust étudie le dessin et l’architecture à l’Institut National sous la direction de l’abbé Chabert et M. Lawrence, puis les architectes Alexandre-Francis Dunlop et Victor Roy. En 1886, il ouvre son propre bureau. De 1887 à 1892, il s’associe à l’architecte Arthur Gendron. Durant leurs cinq années d’association, ils réalisent un certain nombre de résidences bourgeoises ainsi que quelques édifices commerciaux. Après avoir pratiqué seul quelque temps, Daoust s’associe entre 1905 à 1921 à Louis-Zéphirin Gautier et avec Charles Lafond de Trois-Rivières entre 1908-1909. Outre la caserne no 34, Daoust a conçu avec Gendron plusieurs édifices, dont l’édifice Drapeau et Savignac, 1068-1072 boulevard Saint-Laurent (1890). En collaboration avec Louis-Zéphirin Gautier, il conçoit notamment l’École des Hautes études commerciales, 535 avenue Viger (1908-1910). On lui attribue également le Baxter Block, 3660-3712 boulevard Saint-Laurent (1892), le bain public Émard, 6071 rue Laurendeau (1913 -1914), ainsi que le poste de police du Port de Montréal, sur la rue de la Commune près de la rue Berri (1924). Celui-ci est l’une de ses dernières réalisations.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Ville de Montréal (Quartier Notre-Dame-de-Grâce)
    (propriétaire de environ 1912 à aujourd'hui)
    Conformément à l'entente sur l'annexion de la Municipalité de Notre-Dame-de-Grâce à Montréal en 1910, la ville achète le terrain de M. Emanuel St-Louis situé à l’angle nord-est du chemin de la Côte-Saint-Antoine afin d’y construire la caserne no 34. La nouvelle caserne no 34 est construite en 1912 d’après les plans de l’architecte Théodore Daoust, assisté des ingénieurs de la Canadian Domestic Engineering Co. Ltd. Le contrat pour l’exécution des travaux est octroyé à Jos Marcotte alors que John Quinlan & Co. obtient celui de la pierre de taille. L’édifice est inauguré en mars 1913.
haut de page
 
 
Détails de la façade sur le chemin Côte-Saint-Antoine.
©C. Boucher, 2008
 
 
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Ville de Montréal Bibliothèque et Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce
    (propriétaire de environ 1984 à aujourd'hui)
    Depuis octobre 1984, la bibliothèque et la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce remplacent la petite bibliothèque du quartier. Cette dernière a occupé deux autres bâtiments, soit Le Manoir Notre-Dame-de-Grâce, dans les années 1950, et le Centre Communautaire NDG, entre 1943 et 1983. La Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce est la cinquième du réseau municipal des maisons de la culture à ouvrir ses portes à Montréal dans les années 1980. Quelques 80 spectacles de toutes disciplines (concerts, films, danse, chanson, théâtre, variétés, conférences, arts visuels, etc.) et une vingtaine d’expositions y sont présentés annuellement.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 22 avril 2009 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1938
    Transformation majeure de la façade.

    Ajout d’ouvertures
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1976
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Réfection de la caserne et du poste de police

    Concepteur de la transformation :
    Raymond Matte Ltée (entrepreneurs)
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : entre 1982 et 1983
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Aménagement du poste de police en maison de la culture

    Concepteur de la transformation :
    Denis Gagnon Ltée
     
  • Travaux 4
    Date des travaux : 1987
    Transformation majeure de la façade.

    Modification de la porte d’entrée du garage de la caserne : les deux portes de garage sont transformées en une seule porte après l’élimination du pilastre du milieu.
     
  • Travaux 5
    Date des travaux : 1994
    Transformation majeure de la façade.

    Installation d’une nouvelle porte d’entrée pour la maison de la culture : réalisation d’une marquise et d’un portail constitué de bas-reliefs d’inspiration abstraite, en aluminium coulé à incrustations de verre clair et coloré.

    Concepteur de la transformation :
    Sylvie Rochette (sculpteure)
     
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-17-0003-01

Propriété :

9999-17-0003

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 septembre 2012