Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Club universitaire
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Club universitaire

Autres appellations :
  • University Club de Montréal
  • Club universitaire de Montréal
Adresse civique :
  • 2047, rue Mansfield
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Rue Sherbrooke Ouest (Campus McGill)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1912-1913

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Percy Erskine Nobbs
    (architecte)
    Diplômé de l’université d’Edimbourg en Écosse (1896), Percy Erskine Nobbs (1875-1964), voulant faire des études d'architecte, devient l'élève de Robert Lorimer, le célèbre architecte écossais, qui est l'un des chefs de file du mouvement Arts and Crafts. En 1903, Percy E. Nobbs arrive à Montréal afin d’enseigner à l’Université McGill mais très vite, il constate qu'il lui faut exercer son métier pour pouvoir enseigner l'architecture. En 1910, il s’associe avec George Taylor Hyde (1879-1944) jusqu’au décès de ce dernier. L'University Club de Montréal lui donne l'occasion de travailler avec toute sorte de matériaux et de tirer parti des arts appliqués. Par ailleurs, le mobilier et les installations, qui sont soit conçus soit sélectionnés par l'architecte, contribuent de manière exceptionnelle à l'harmonie de l'intérieur de l'édifice.
Nom du propriétaire constructeur :
  • The University Club (Le Club Universitaire)
    (propriétaire de 1912 à aujourd'hui)
    Au moment de sa fondation en 1907, Montréal possède plusieurs clubs privés mais aucun n’a d’orientation académique ; le club universitaire est créé dans le but de combler cette lacune.
Typologie d'origine :
  • Club privé
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

En 1906, les dirigeants de l’Université McGill décident de fonder un club destiné aux diplômés ; il s’agit alors du premier à vocation académique. Incorporée en 1907, l’association s’installe dans la propriété Summer, au coin du boulevard René-Lévesque (anciennement Dorchester) et de la rue Sainte-Monique, aujourd’hui partie du site de la Place Ville-Marie. La maison devient rapidement exiguë et les directeurs du club acquièrent la propriété Ibbotson de la rue Mansfield, qu’ils obtiennent de la Canadian Society of Civil Engineers en échange de la propriété Skelton, située de l’autre côté de la rue Mansfield.

Les architectes George Hyde et Percy Nobbs, tous les deux membres du club, sont chargés des plans. Le club est érigé à partir de 1912 et ouvre ses portes le 17 décembre 1913. Il est toujours en fonction aujourd’hui. La démolition de l’entrée des dames en 1969 (qui déparait la façade à l’angle des rues), est la seule modification du bâtiment à travers le temps.

L’édifice est classé à titre de monument historique sous le nom de University Club de Montréal par le gouvernement du Québec en 1986.

haut de page
Lecture architecturale  
Lieu de rencontre pour les diplômés, le club universitaire est conçu à la manière d’une grande maison londonienne à la fois sobre et élégante. L’utilisation de la brique rouge est un élément caractéristique du style néo-géorgien dont l’inspiration se traduit ici par la simplicité classique des façades. L’accent est mis sur l’unification des deux premiers niveaux, lesquels servent de base à l’ensemble de la composition. Le rez-de-chaussée, traité en soubassement, vise à mettre en valeur le premier étage. Celui-ci reçoit le traitement le plus raffiné par ses grandes fenêtres cintrées qui s’ouvrent sur un balcon de fer forgé.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Immeuble patrimonial classé sous le nom de Édifice du Club-Universitaire-de-Montréal
    Anciennement un monument historique classé (1986-09-29) (juridiction provinciale)
  • Situé dans l'aire de protection de l'Édifice du Club-Universitaire-de-Montréal depuis le 1987-10-23 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9840-91-6512-01

Propriété :

9840-91-6512

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013