Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison Lord-Atholstan et l'ensemble Alcan
©Ville de Montréal, 2002
 
Maison Lord-Atholstan
©Ville de Montréal, 2002
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Lord-Atholstan

Autres appellations :
  • Maison Hugh-Graham
  • Maison Alcan
  • Maison Atholstan
Adresses civiques :
  • 1172, rue Sherbrooke Ouest
  • 2121, rue Drummond
    (façade latérale)
  • 2200, rue Stanley
    (façade latérale)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Maison Alcan
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Rue Sherbrooke Ouest (entre Atwater et Peel)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1894-1895

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Dunlop et Heriot
    (architectes)
    Alexander Francis Dunlop (1842-1923) reçoit sa formation auprès des architectes George et John James Browne. Il réalise plusieurs résidences du Mille carré doré ainsi que des hôtels et des immeubles commerciaux. Il s’associe avec John Charles Allison Heriot (1869-1921) de 1893 à 1895. Outre la maison Atholstan, les architectes Dunlop et Heriot conçoivent la maison James-Simpson et Arthur Edwin-Peel, 1587-1589 Docteur-Penfield (1896). En 1899, Alexander Francis Dunlop réalise pour le compte de Hugh Graham l’édifice du Montreal Star, 241-245 Saint-Jacques (1899).
Nom du propriétaire constructeur :
  • Hugh Graham
    (propriétaire de 1895 à 1938)
    Le journaliste et propriétaire de journaux Hugh Graham (1848-1938) est né à Athelstan, au Québec, et débute sa carrière en 1863. Il fonde en 1869 avec George T. Lanigan le Evening Star, qui devient par la suite le Montreal Star, le quotidien à plus grand tirage du Canada au début du XXe siècle. Homme d’affaires très prospère, Hugh Graham fonde également plusieurs autres journaux. Il est ennobli en 1917 et reçoit le titre de baron Atholstan de Huntingdon.
Typologie d'origine :
  • Maison semi-détachée

Commentaire sur la construction

On trouve plusieurs formes du titre de Hugh Graham : Lord Atholstan, Lord Atholstan of Edinburgh and Huntingdon. Des sources plus récentes, tel le site Web du Vieux-Montreal, utilisent le titre de baron Atholstan de Huntingdon.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Hugh Graham mandate les architectes Dunlop et Heriot pour dresser les plans de sa résidence qui est érigée en 1894-1895. La rue Sherbrooke Ouest est l’artère la plus importante du Mille carré doré et est alors bordée de maisons de la bourgeoisie montréalaise. La résidence est agrandie en 1929 d’après les plans des architectes Harold Edgar Shorey et Samuel Douglas Ritchie, puis est vendue en 1942. À cette époque, le secteur de la ville dans lequel la maison est implantée perd peu à peu sa fonction résidentielle et devient le principal secteur commercial de Montréal. La maison Atholstan abrite dès lors divers commerces et diverses institutions, dont la Compagnie de Jésus de 1967 à 1975. Elle est agrandie à nouveau en 1978 selon les plans de l’architecte George F. Eber, alors qu’elle loge la Maison de commerce de l’Iran. La compagnie Alcan fait l’acquisition de la maison Atholstan en 1980. L’ancienne résidence est restaurée de 1981 à 1983 par l’architecte Julia Gersovitz et le Groupe ARCOP et est intégrée – avec les autres bâtiments en tête d’îlot sur la rue Sherbrooke Ouest – au nouveau siège social de la compagnie.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Alcan Aluminium Limitée
    (propriétaire de 1980 à aujourd'hui)
    La création de cette compagnie multinationale canadienne œuvrant dans les secteurs de l’aluminium et de l’emballage remonte à 1902. La compagnie inaugure son nouveau siège social sur la rue Sherbrooke à Montréal en 1983.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 18 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1929
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Agrandissement du bâtiment

    Concepteur de la transformation :
    Harold Edgar Shorey et Samuel Douglas Ritchie (architectes)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1978
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Agrandissement du bâtiment du côté de la rue Stanley

    Concepteur de la transformation :
    George F. Eber (architecte)
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 1981
    Fin des travaux : 1983
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Intégration de la maison Atholstan au complexe du siège social de la compagnie Alcan Aluminium Limitée

    Concepteurs de la transformation :
    Groupe ARCOP (architectes)
    Julia Gersovitz (architecte)
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison Atholstan a un caractère nettement urbain. C’est une imposante résidence de ville implantée en bordure du trottoir et qui occupe la plus grande partie de son site. Les architectes Dunlop et Heriot disposent de deux façades sur rue pour exprimer la réussite financière et les goûts raffinés de leur client. Ils optent pour un décor classique d’influence Beaux-Arts. Les façades de la maison Atholstan sont en pierres de taille grises et sont caractérisées par la linéarité et la simplicité de leur composition ainsi que par la sobriété de l’ornementation. Les bandeaux qui courent le long des façades et qui délimitent clairement les trois étages, la corniche proéminente et les linteaux droits des ouvertures contribuent à créer cette impression d’horizontalité. Certains éléments de la façade principale, tels le porche d’inspiration classique orné de colonnes cannelées, les œils-de-bœuf entourés de motifs d’arabesques et le parapet à balustrades en pierres signalent l’appartenance du bâtiment au style Beaux-Arts.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans le site patrimonial du Complexe-de-la-Maison-Alcan (classé) (2017-02-23).
  • Situé dans l'aire de protection de l'Édifice du Mount Royal Club depuis le 1975-06-12 (juridiction provinciale)
  • Situé dans l'aire de protection de la Maison-Alcan depuis le 2017-02-23 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9839-78-5244-01

Propriété :

9839-78-5244

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 29 septembre 2017