Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Couvent des Soeurs Grises (Centre Marguerite-d'Youville)
©Ville de Montréal, 2002
 
Couvent des Soeurs Grises (Centre Marguerite-d'Youville)
©Ville de Montréal, 2002
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Couvent des Soeurs Grises

Autre appellation :
  • Centre Marguerite-d'Youville
Adresse civique :
  • 1175-1187, rue Saint-Mathieu
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Ensemble conventuel des Soeurs Grises
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Couvent des Soeurs Grises

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1898-1900

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Joseph Venne
    (architecte)
    Joseph Venne est le concepteur de plus d'une centaine de bâtiments, principalement situés dans la région de Montréal. On doit à cet architecte très actif vers la fin du XIXe siècle de nombreux édifices publics, dont des églises, des presbytères, des couvents et des écoles.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Les Soeurs Grises de Montréal
    (propriétaire de 1869 à aujourd'hui)
    C'est Marie Marguerite Dufrost de la Jemmerais (1701-1771), veuve d'Youville, qui fonde en 1737 une première communauté féminine à Montréal : les soeurs de la Charité dites Soeurs Grises de Montréal. Cette communauté se consacre aux pauvres et à l'oeuvre de l'Hôpital général que les frères hospitaliers ont dû abandonner.
Typologie d'origine :
  • Édifice religieux
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Située dans la partie ouest du domaine des Sœurs Grises, l’aile donnant sur la rue Saint-Mathieu est construite par l’architecte Joseph Venne en 1898-1900, s’ajoutant à l’ensemble conventuel amorcé en 1869 par Victor Bourgeau.

En 1917, la section sud de l’aile est incendiée, puis reconstruite l’année suivante, cette fois selon les plans de l’architecte Alphonse Piché.

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 19 mars 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1918
    Reconstruction partielle ou totale du bâtiment.

    La nouvelle aile est coiffée d'un toit plat qui témoigne de son époque de construction plus tardive, par rapport au toit à pignon du reste de l'ensemble.

    Concepteur de la transformation :
    Alphonse Piché (architecte)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Avec son toit plat, l’aile Saint-Mathieu se distingue nettement des autres parties du couvent. Son implantation et son gabarit rétablissent la symétrie souhaitée par Victor Bourgeau dans son plan initial. Cette aile adopte une expression architecturale austère avec des fenêtres jumelées dans un ordre implacable. Seuls la tourelle et les balcons animent le volume en lui donnant du relief.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans l'ensemble d'immeubles patrimoniaux de la Maison mère des Soeurs-Grises-de-Montréal (classé) (2012-10-19).
    Anciennement un site historique classé (1976-01-29) (juridiction provinciale)
  • Situé dans l'aire de protection de la Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix depuis le 1975-06-24 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9839-70-5375-03

Propriété :

9839-70-5375

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 31 janvier 2013