Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Appartements Trafalgar
©Ville de Montréal, 2004
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Appartements Trafalgar

Adresses civiques :
  • 3980-3982, chemin de la Côte-des-Neiges
  • 3010-3016, Le Boulevard
    (façade latérale)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Ensemble Trafalgar-Gleneagles
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Trafalgar (Côte-des-Neiges et Le Boulevard)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1930-1931

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Hutchison et Wood
    (architectes)
    Alexander Cowper Hutchison (1838-1922) fonde en 1863 l’agence qui prendra plus tard le nom de Hutchison et Wood. Cette firme est l’une des plus importantes à Montréal durant les premières décennies du XXe siècle. William Burnett Hutchison (1865-1959) et George Winks Wood (1863-1941) conçoivent plusieurs immeubles d’appartements, incluant les appartements Whitehall, 400 Kensington et 4427 Sherbrooke Ouest (1927), les appartements Acme Court, 221 Clarke (1929), ainsi que le Trafalgar, le plus grand des immeubles locatifs réalisés par ces architectes.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Biltmore Realty and Construction Limited
    (propriétaire de 1930 à 1937)
Typologie d'origine :
  • Tour d'habitation
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Les appartements Trafalgar sont érigés sur un terrain appartenant à George Archibald Campbell et qui comportait une maison à l’origine. Ce terrain est vendu en 1929 à Walter Kenneth Gordon Lyman des architectes Lyman and Chipman et à Harry Gifford Marpole pour y construire un immeuble de 15 étages et de 100 logements. Ce projet échoue et le terrain devient en 1930 la propriété de l’entreprise Biltmore Realty and Construction Limited dont le président est l’entrepreneur Joseph Gersovitz. Les architectes Hutchison et Wood sont mandatés pour concevoir un immeuble de 54 logements locatifs. Joseph Gersovitz acquiert le Trafalgar de l’entreprise Bilmore Realty en 1937, et sa famille en demeure la propriétaire jusqu’en 1974. L’immeuble est transformé en copropriété en 1975, mais l’extérieur n’a pas subi de modifications importantes.

haut de page
Lecture architecturale  
Les premiers immeubles locatifs destinés à une clientèle aisée apparaissent à Montréal à la fin du XIXe siècle. Ils sont d’abord érigés au centre-ville, puis, à partir de 1910, ils se multiplient dans les quartiers plus éloignés du centre, aux abords du mont Royal. Les appartements Trafalgar sont construits sur le flanc ouest du mont Royal et ont l’apparence d’un grand château en raison des références directes au vocabulaire de l’architecture médiévale.

Plusieurs éléments architecturaux de l’immeuble du Trafalgar sont en effet inspirés du style Château, qui devient populaire au Canada vers la fin du XIXe siècle. Le château Frontenac, à Québec (1892-1893), est l’un des exemples les plus connus de ce style. Ainsi, les façades du Trafalgar sont rythmées par des avancées et des oriels qui s’élèvent sur plusieurs étages. La partie supérieure des façades est traitée de façon plus dramatique, avec ses toits à deux versants, ses pignons en gradins et ses parapets à créneaux. Une tour centrale de 12 étages coiffée d’un toit à quatre versants et décorée de tourelles d’angles vient compléter la composition pittoresque du Trafalgar.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans le site patrimonial de l'Îlot Trafalgar-Gleneagles (classé) (2012-10-19).
    Anciennement un site historique reconnu (2002-10-25) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique et naturel (2005-03-09) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (cité) (2012-10-19).
    Anciennement un site du patrimoine (1987-12-18) (juridiction municipale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9739-34-1358-01

Propriété :

9739-34-1358

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 12 janvier 2011