Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Façade avant, vers le fleuve.
©Ville de Montréal, 2006
 
Façade avant et pignon ouest.
©Ville de Montréal, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison De Lorimier-Bélanger

Autre appellation :
  • Maison Bélanger
Adresse civique :
  • 9603, boulevard LaSalle
Arrondissement ou ville :

LaSalle (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Maison De Lorimier-Bélanger
comprenant aussi

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1760

Typologie d'origine :
  • Maison isolée

Commentaire sur la construction

La maison est construite entre 1737 et 1781. En 1737, il ne se trouve sur le terrain que des bâtiments de ferme. En 1781, un recensement indique la présence de la maison en pierre.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Cette maison de ferme est construite vers 1760, probablement pour Vital Brault de Pomminville. Propriété de Guillaume de Lorimier en 1800, elle compte sept pièces et est déjà alors flanquée d’une adjonction en bois. Vendue à quelques reprises et munie d’une autre annexe, elle est acquise en 1837 par le cultivateur François Bélanger. Elle est par la suite transmise de génération en génération au sein de cette famille pendant plus de 150 ans.

Dans le dernier quart du XIXe siècle, le propriétaire de la maison fait construire en avant une galerie couverte et une balustrade. La façade est recouverte d’un crépi imitant la pierre de taille. Au début du siècle suivant, le lotissement de la terre agricole sur laquelle est bâtie la maison débute. L’élargissement du boulevard LaSalle à la fin de la décennie 1920 entraîne la démolition de l’annexe ouest. Celle-ci est remplacée par un garage construit en recul. Toujours vers 1930, on transforme la galerie avant de la maison en véranda. En 1975, la maçonnerie est recouverte de clin d’aluminium.

Étant l’un des plus anciens témoins du passé agricole de la Ville de LaSalle, la maison est citée monument historique par la municipalité en 1990. Elle fait l’objet de travaux de restauration en 1999-2000. Elle sert toujours en 2006 à des fins résidentielles.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Guillaume de Lorimier
    (propriétaire du 1795-01-31 au 1803-05-30)
    Parlant couramment la langue iroquoise, Claude-Nicolas-Guillaume de Lorimier (1744-1825), connu sous le nom de Chevalier de Lorimier, débute sa carrière militaire en obtenant le commandement d’une troupe d’Amérindiens lors de la guerre de la Conquête. Il prend ensuite part à la guerre contre l’invasion américaine de 1775, au début de la Révolution américaine. Il est alors nommé agent résidant du département des Affaires indiennes à la réserve de Caughnawaga, poste qu’il occupera jusqu’à la fin de sa vie. Au cours des vingt années suivantes, il se marie à trois reprises : en 1783 avec Louise Schuyler avec qui il aura six enfants; en 1793 avec Marie-Madeleine-Claire Brassard Deschenaux, copropriétaire de la seigneurie de Beaumont avec qui il aura deux enfants; et en 1801 avec Skaouennetsi (Anne Gregory), une Amérindienne qui lui donnera quatre enfants. Entre-temps, il représente la circonscription de Huntingdon à l’Assemblée du Bas-Canada de 1792 à 1796. Il participe à la guerre de 1812 contre les États-Unis, avant de terminer sa vie à Caughnawaga.
  • François Bélanger
    (propriétaire du 1837-02-14 au 1839-07-03)
    Cultivateur, François Bélanger achète la maison qu’il donne à son fils François-Xavier à son mariage en 1839. La famille Bélanger en demeure propriétaire jusqu’en 1998.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 21 novembre 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : avant 1800
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Construction d’une adjonction en bois.
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : entre 1803 et 1829
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Construction d’une autre adjonction en bois.
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : entre 1868 et 1890
    Transformation majeure de la façade.

    Construction d’une galerie avec balustrade et prolongement du larmier du toit. Pose d’un crépi imitant la pierre de taille en façade.
     
  • Travaux 4
    Date des travaux : vers 1930
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Transformation majeure de la façade.

    Démolition totale ou partielle du bâtiment.

    Démolition de l’adjonction ouest en vue de l’élargissement du boulevard LaSalle. Construction d’un garage accolé au mur ouest de la maison. Remplacement du toit en bardeaux de bois par une couverture à baguette. Transformation de la galerie avant de la maison en véranda.
     
  • Travaux 5
    Date des travaux : 1975
    Transformation majeure de la façade.

    La maçonnerie de la maison est recouverte de clin d’aluminium.
     
  • Travaux 6
    Date des travaux : 1999
    Fin des travaux : 2000
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    La maison fait l’objet de travaux de restauration qui comprennent notamment l'enlèvement du clin d’aluminium.
     
haut de page
Lecture architecturale  
Malgré d’importantes transformations, la maison De Lorimier-Bélanger conserve des éléments caractéristiques de la maison rurale québécoise du XVIIIe siècle qui ont été remis en valeur lors de sa récente restauration. Sa maçonnerie en pierre des champs et son toit à deux versants encadré par deux cheminées en sont des exemples.

Parmi les ajouts fréquemment apportés aux maisons du XVIIIe siècle, la galerie couverte par le prolongement du larmier du toit est particulièrement intéressante. Ici, on en a fait une véranda fermée. Protection contre le froid et la neige en hiver, fraîcheur en été, la véranda constitue une belle adaptation au climat québécois et ajoute au confort des habitants.

Donnant sur le boulevard LaSalle et sur le fleuve Saint-Laurent, autrefois au bout sud de la terre agricole, la maison bénificie toujours d'une vue sur ce cours d'eau.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9231-61-7997-01

Propriété :

9231-61-7997

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013