Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2007
 

©Ville de Montréal, vers 1995.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Hubert-Paré

Autres appellations :
  • Maison Hubert-Paré
  • Maison Mass-Media
Adresse civique :
  • 273-277, rue Saint-Paul Est
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1851-1852

Nom du propriétaire constructeur :
  • Hubert Paré (marchand)
    (propriétaire du 1842-07-04 au 1869-01-24)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt

Commentaire sur les travaux

Hubert Paré prévoit démolir l’ancienne maison-magasin de deux étages au mois de novembre 1851 pour faire construire un nouveau bâtiment sur l'emplacement(notification de démolition par Hubert Paré à son voisin Augustin Perrault, notaire J. Belle, 1er août 1851).

Détail des travaux

haut de page
Histoire  

Avertissement

L’appellation Maison Mass-Média se rapporte à la société qui était locataire lors du classement, alors que la dénomination Maison Hubert-Paré réfère au nom actuel de classement.

Histoire du bâtiment

Le marchand Hubert Paré fait construire au cours de l’hiver 1852 ce magasin-entrepôt possédant plusieurs caractéristiques des maisons-magasins. Paré et son épouse avaient hérité de la propriété dix ans auparavant. En 1852, les marchands de dry goods (tissus, mercerie et peut-être autres produits) Roy & Dufort sont locataires de l’immeuble entier et sous-louent la partie est aux épiciers Roy & Frère. Ces commerçants y demeurent respectivement quatre et huit ans.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, le magasin-entrepôt est divisé en deux magasins, l’un accueillant des quincailliers, l’autre des marchands de produits alimentaires. La localisation du bâtiment à proximité de la place Jacques-Cartier et du marché Bonsecours n’est pas étrangère à l’établissement de ces types de commerce. Certains locataires occupent de façon prolongée les lieux, pensons à l’épicier Claude Melançon de 1863 à 1882 et au quincaillier F.X. Rastoul de 1883 à 1903. Le marchand en gros de provision Wilfrid Champagne, locataire à partir de 1896 d’une partie puis de tout l’immeuble, l’achète de la succession Paré-Vinet en 1913. Deux adjonctions, l’une en brique et l’autre en pierre, sont construites dans la cour entre-temps. D’autres marchands en gros de provision, H. Dubois & Compagnie, occupent les lieux à compter de 1923 et acquièrent la propriété en 1944. Probablement au cours de cette période, le bâtiment est rehaussé de deux étages sur sa partie arrière. Les Dubois sont propriétaires jusqu’à l’expropriation de l’immeuble par la Ville de Montréal en 1964.

L’entreprise Mass Media Limited est locataire du bâtiment lors de son classement en 1969. En 1970, la fonction du magasin-entrepôt change complètement puisqu’on y trouve désormais un restaurant. L’immeuble qui compte également un logement aux étages sert toujours à ces fins en 2005.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Wilfrid Champagne (marchand de provisions)
    (propriétaire du 1913-02-13 au 1921-10-12)
  • H. Dubois & Compagnie (marchands de provisions)
    (propriétaire du 1944-07-31 au 1952-08-09)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Claude Melançon (épicier)
    (locataire de 1863 à 1882)
  • F.X. Rastoul (quincaillier)
    (locataire de 1883 à 1903)
  • Mass Media Limited
    (locataire de 1967 à 1977)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 25 février 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : avant 1880
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Une adjonction en brique de trois étages couvre la partie ouest de la cour.



     
  • Travaux 2
    Date des travaux : entre 1890 et 1912
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Une adjonction en pierre de deux étages couvre la partie est de la cour.



     
  • Travaux 3
    Date des travaux : entre 1918 et 1940
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    L’immeuble principal est augmenté de deux étages vers l’arrière. La partie avant du toit demeure à versant, alors que la partie arrière est transformée en toit plat.



     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Immeuble patrimonial classé sous le nom de Maison Hubert-Paré
    Anciennement un monument historique classé (1969-06-04) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-66-6898-00

Propriété :

0040-66-6898

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013