Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Le vestige composé des deuxième et troisième niveaux de l'ancienne façade.
©Denis Tremblay, 2015
 
Le vestige de 1837 dans la façade de 1902.
©Denis Tremblay, 2007
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison-magasin Seraphino-Giraldi

Adresse civique :
  • 444-448, place Jacques-Cartier
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Ensemble Giraldi-Hurtubise
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1837

Nom du propriétaire constructeur :
  • Séraphino Giraldi (aubergiste)
    (propriétaire de 1836 au 1869-05-31)
Typologie d'origine :
  • maison-magasin

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

On apprend que Giraldi désire apporter des modifications à la maison en pierre de deux étages qu’il a acquise des Parthenais dans un bail du 18 février 1837 (notaire J.A. Labadie). En plus des rénovations intérieures, il fait rehausser le bâtiment d’un étage, démolir et reconstruire la façade en pierre de taille et modifier la devanture pour laisser un passage au centre du rez-de-chaussée menant à la cour. Deux adjonctions en brique sont aussi ajoutées à l’arrière. Les travaux sont si importants que dans un bail du 20 septembre 1837, il est mentionné que Giraldi loue « un magasin […] de la maison de pierres à trois étages que le Sr Bailleur a fait bâtir dernièrement » (notaire J.A. Labadie).

haut de page
Histoire  

Avertissement

Ce vestige témoigne d'une maison-magasin construite en 1837 à partir d'un bâtiment plus ancien datant de 1809-1810. Derrière le parement de pierre du niveau des arcades, il peut subsister des moellons de cette construction première. Le vestige est intégré à l'immeuble Berthe-Hurtubise construit en 1902 (fiche distincte avec la même adresse).

Histoire du bâtiment

Au printemps 1837, l’aubergiste Séraphino Giraldi décide de moderniser la maison en pierre de deux étages qu’il a tout récemment acquise des héritiers Parthenais. Il fait rehausser le bâtiment d’un étage, démolir et reconstruire la façade en pierre de taille. Deux adjonctions en brique liant la maison-magasin à un entrepôt en pierre dans la cour sont aussi ajoutées. L’immeuble, est destiné au commerce et à l’habitation, le caractère commercial étant probablement reconnaissable dès l'origine par les larges ouvertures au rez-de-chaussée. Les commerçants Célestin Beausoleil et Joseph-Antoine Bourdon sont les premiers locataires de la moitié droite du rez-de-chaussée et du second étage, alors que le marchand Robert Kirkup occupe le magasin du côté gauche du rez-de-chaussée. Il semble que Giraldi ait utilisé une partie des étages pour son auberge située sur le lot voisin à gauche.

L’immeuble est occupé au cours du XIXe siècle par des commerçants et des artisans, notamment des épiciers, des aubergistes, des cordonniers et des ferblantiers, qui y établissent leur magasin et parfois leur résidence. Des commis, des journaliers et des veuves louent aussi des logements ou des chambres aux étages. La succession Giraldi vend la maison-magasin à Marie-Mathilde Roy, épouse de John Pratt, en 1874. C’est probablement cette dernière qui fait réunir vers 1875 la maison-magasin et ses dépendances en un seul immeuble couvrant tout le lot. Il est possible également que la devanture commerciale du rez-de-chaussée soit modifiée lors de ces travaux, notamment parce qu'une entrée cochère située au centre disparaîtrait. L'ajout de deux étages en 1902 et de nouvelles modifications probables du rez-de-chaussée − puis un incendie qui entraîne en 1912 de nouveaux travaux majeurs à l'intérieur − font en sorte qu’il ne subsiste de la maison-magasin de 1837 que les deuxième et troisième niveaux de la façade.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Marie-Mathilde Roy (épouse de John Pratt)
    (propriétaire du 1874-02-19 à environ 1900)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 10 novembre 2015 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1902
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Intégration du vestige de maison-magasin dans un bâtiment agrandi d'un tout autre type.



    Concepteur de la transformation :
    L.R. Montbriand (architecte)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Les deuxième et troisième niveaux de la façade constituent un vestige représentatif d'une maison-magasin typique du Vieux-Montréal, comme on en construit plusieurs dans les années 1830. Les vitrines du rez-de-chaussée de l'immeuble plus tardif permettent tout au plus d'évoquer de larges ouvertures probablement en place dès l'origine, alors que le vestige des deux étages au-dessus témoigne clairement de la partie résidentielle de la maison-magasin. On y voit le parement caractéristique de pierre taillée, en calcaire gris de Montréal, avec des joints maigres et de hautes assises régulières. La suite de huit embrasures extérieures en arcade (ou fausses-arcades), constitue un bel exemple de vocabulaire architectural néoclassique. Un arc en anse de panier commande une travée plus large au centre de la composition par ailleurs très régulière, cet élément particulier étant aussi un marqueur de symétrie. Un document de 1837 nous apprend par ailleurs que cette travée plus large correspondait à une entrée cochère donnant accès à l'arrière.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-56-6856-03

Propriété :

0040-56-6856

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 17 novembre 2015