Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Le bâtiment, après des travaux de restauration de la façade.
©Denis Tremblay, 2014
 

©Ville de Montréal, vers 1995.
 

©Denis Tremblay, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice des Sulpiciens II

Adresse civique :
  • 465-471, rue Saint-François-Xavier
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Édifices commerciaux des Sulpiciens
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1870

Nom du propriétaire constructeur :
  • Prêtres de Saint-Sulpice (institution religieuse)
    (propriétaire de environ 1663 à aujourd'hui)

Commentaire sur les travaux

L'inventaire de 1980 datait la construction de l'immeuble de 1872 à 1873, mais les rôles d'évaluation indiquent que l'immeuble est en construction en juin 1870 et occupé en mai 1871.

haut de page
 
 

©Denis Tremblay, 2006
 

©Denis Tremblay, 2006
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

Construit en 1870 par les sulpiciens sur un terrain vacant, cet immeuble de bureaux situé à deux pas de la place d’Armes est occupé dès l'année suivante par plusieurs professionnels, marchands et compagnies d’assurances, dont certaines spécialisées dans le domaine maritime. De plus, une succursale de la Banque Royale du Canada s’installe au rez-de-chaussée. Parmi les premiers occupants, notons la présence de l’arpenteur et architecte Henri-Maurice Perrault, rejoint en 1874 par son fils Maurice et, en 1880, par l’architecte Albert Mesnard. En 1884, la firme Perrault et Mesnard quitte la rue Saint-François-Xavier pour s'installer directement sur la place d’Armes.

Dès 1880 un restaurateur occupe le rez-de-chaussée (Exchange Restaurant). En 1895, ce service n’est plus offert dans l’immeuble et il faudra attendra 35 ans pour y retrouver à nouveau un restaurant (Harry’s Restaurant, Henry Sandwich Shoppe, Restaurant Place d’Armes) De 1900 au début des années 1960, les courtiers d’assurances et les courtiers en valeurs mobilières sont les principaux locataires de l’immeuble. Parmi ceux-ci, la firme L. J. Forget & Co. occupe à elle seule pendant quelques décennies, d’environ 1925 à 1955, tous les étages supérieurs du bâtiment. À partir des années 1960, on observe l'arrivée de plusieurs entreprises œuvrant dans le domaine de l’édition et des voyages.


Autres occupants marquants
Locataires :
  • Henri-Maurice Perrault (architecte)
    (locataire de 1872 à 1880)
  • Perrault et Mesnard (firme d'architectes)
    (locataire de 1880 à 1883)
  • L. J. Forget et Cie. (courtiers en valeurs mobilières)
    (locataire de environ 1925 à environ 1955)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 13 février 2003 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1903
    Modifications apportées à l'édifice.

    Concepteur de la transformation :
    Edward and W. S. Maxwell (firme d'architectes)
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-32-1407-02

Propriété :

0040-32-1407

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 22 novembre 2005