Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade rue Saint-Pierre.
©Denis Tremblay, 2006
 
Façade rue Marguerite-D'Youville.
©Denis Tremblay, 2006
 
Façade rue Normand.
©Denis Tremblay, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasins des soeurs Grises IV

Autres appellations :
  • Usine Jas. McCready
  • Immeuble James McCready
Adresses civiques :
  • 355-367, rue Marguerite-D'Youville
  • 105-115, rue Normand
    (façade latérale)
  • 106-118, rue Saint-Pierre
    (façade latérale)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Magasins des soeurs Grises
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1874-1875

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Michel Laurent
    (architecte -- concepteur et surveillant)
  • Élie Plante
    (maçon -- entrepreneur général)
  • Arthur Dubuc
    (maçon -- entrepreneur général)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Soeurs Grises (institution religieuse)
    (propriétaire du 1753-06-03 au 1977-12-21)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt
haut de page
 
Élévation rue Saint-Pierre.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Élévation rue Marguerite-D'Youville.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Élévation rue Normand.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

Vers le milieu des années 1870, les soeurs Grises confient à l’architecte Michel Laurent l’élaboration de plans pour la construction d'un nouveau bâtiment dans les anciens jardins de la communauté. L'immeuble, dont la volumétrie est la plus importante de l’ensemble des magasins des sœurs Grises, est construit en 1874-1875. Il comprend cinq magasins-entrepôts mitoyens, tous identiques hormis celui longeant la rue d’Youville, deux fois plus grand que les autres. Des ouvertures pratiquées dans les murs mitoyens permettent une communication entre les trois unités du côté de la rue d'Youville d’une part, et entre les deux unités du côté du couvent d’autre part.

Un coup d’œil sur les premiers occupants, nous permet de rencontrer des grossistes en épicerie, des entreprises de transport, un fabricant de chaussures et de bottes et les bureaux des Commissaires du port de Montréal. À la fin du XIXe siècle, le fabricant de chaussures et de bottes, James McCready, occupe une partie des lieux durant environ 20 ans. Bien que l’on retrouve une variété d’occupants jusqu’aux années 1960, le secteur de la fabrication semble le plus présent.

À partir des années 1960, l’immeuble est graduellement abandonné. En 1977, la Société centrale d’hypothèques et de logements achète le bâtiment et y entreprend d’importantes rénovations. Les deux étages supérieurs sont convertis en logements sociaux et le cœur de l'immeuble est dégagé sur une hauteur de deux étages, offrant ainsi aux locataires une cour intérieure. Les étages inférieurs sont alors loués à différents organismes, dont la Maison Jean-Lapointe et le Musée Marc-Aurèle-Fortin.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Société centrale d'hypothèques et de logements (institution gouvernementale)
    (propriétaire du 1977-12-23 à une date inconnue)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • James McCready (fabricant de bottes et souliers)
    (locataire de environ 1883 à environ 1903)
  • Montreal Suspender and Umbrella Manufacturing Co. (fabricant de parapluies)
    (locataire de environ 1903 à environ 1955)
  • Golden Gate Manufacturing Co. (fabricant de matériel et de machine d'embouteillage)
    (locataire de 1911 à environ 1963)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 3 février 2003 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1980
    Démolition totale ou partielle du bâtiment.

    Rénovations intérieures afin de transformer l'immeuble en édifice résidentiel et commercial. Démolition du centre du bâtiment sur une hauteur de deux étages afin de créer une cour intérieure.

    Concepteur de la transformation :
    Desnoyers, Mercure et Moshe Safdie (architectes -- concepteur)
     
haut de page
 
 

Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Canadian Illustrated News, 1883-12-01, p. 340 (détail)
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-57-3693-00

Propriété :

0039-57-3693

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 19 octobre 2005