Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
La façade, en 2015.
©Denis Tremblay, 2015
 
Le bâtiment (flèche rouge) vers 1910.
Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Albums Massicotte. 3-17-a (détail)
 
Détail de l'arrière du bâtiment. On peut voir les traces de l'ancienne toiture en pente dans le mur mitoyen.
©Denis Tremblay, 2015
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Charles-Simon-Delorme I

Adresse civique :
  • 431-433, rue McGill
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Maisons Charles-Simon-Delorme
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1816-1817

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Gabriel Lamontagne
    (maître maçon)
  • Joseph Fournier
    (maître maçon)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Charles-Simon Delorme (maître charpentier et entrepreneur)
    (propriétaire du 1816-02-19 au 1837-06-09)

Commentaire sur les travaux

Marché de construction (27 juin 1816, notaire A. Jobin).

Ce marché indique la construction de deux maisons de deux étages en pierre. Dans les baux des bâtiments sur le même emplacement en 1817, il est mentionné que ceux-ci sont construits à trois étages. Ainsi, il est fort possible que Delorme ait choisi de faire bâtir les maisons à trois étages après la conclusion du marché.

Détail des travaux

haut de page
 
 

©Denis Tremblay, 2007
 
 
Histoire  

Avertissement

À l’origine, cette maison était en pierre. Un parement de brique a été ajouté vers 1880. Le suffixe I de l'appellation fait référence à la maison Charles-Simon-Delorme II (à gauche) appelée à disparaître vers 2015.

Histoire du bâtiment

Au printemps 1816, l’entrepreneur Charles-Simon Delorme acquiert un grand terrain vacant sur la rue McGill. En juin, il engage les maîtres maçons Joseph Fournier et Gabriel Lamontagne pour lui construire deux maisons contiguës. Celle se trouvant à droite de l’ensemble constitue le présent bâtiment. La maison est conçue pour accueillir un commerce au rez-de-chaussée et des logements aux étages à la manière plus tard des maisons-magasins. À l’automne 1817, le marchand Murdock Mckenzie loue le rez-de-chaussée et le deuxième étage probablement pour lui servir de magasin et d’habitation. Le troisième étage est occupé par le professeur Samuel Wright qui y fait la classe.

Jusqu’au premier quart du XXe siècle, le bâtiment conserve des fonctions commerciales et résidentielles. Deux entreprises marquent particulièrement son histoire par leur longue occupation. La famille Irwin y installe son entreprise de sellerie et occupe un logement à l’étage vers 1840 jusqu’aux années 1870, puis y tient uniquement son commerce jusqu’en 1892. Le marchand et importateur de fruits Joseph R. Clogg loue quant à lui un local commercial de 1881 à 1902. Vers 1880, la succession Delorme fait refaire la façade de l’immeuble en brique et le toit à deux versants est possiblement remplacé par un toit plat, les pignons mitoyens étant conservés. Vers 1900 (avant 1909) une adjonction en brique et en bois de deux étages est construite à l’arrière.

Bien que des salles à manger aient occupé les lieux au cours des décennies 1880 et 1890, c’est à compter des années 1910 que cette fonction prend davantage d’importance. Dès 1919, le New McGill Dining Room, plus tard nommé le New McGill Restaurant et un certain temps le Old McGill Restaurant, accueille ses clients. Dans les années 1930 et 1940, la New McGill Tavern occupe le rez-de-chaussée et le restaurant le deuxième étage. Vers 1925 (entre 1912 et 1940), des dépendances en bois dans la cour font place à une adjonction en blocs de ciment d’un étage utilisée comme cuisine. Dans les années 1950 et les suivantes, le rez-de-chaussée est toujours utilisé comme taverne et les étages servent de bureaux.

Vers 2010, le bâtiment fait l'objet d'un restauration qui lui redonne au rez-de-chaussée une devanture commerciale à la manière du XIXe siècle. En 2015, on y trouve toujours un restaurant.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Soeurs de la Charité de l’Hôpital Général de Montréal
    (propriétaire du 1947-04-11 au 1970-01-13)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Robert Irwin (sellier)
    (locataire de environ 1865 à 1892)
  • Joseph R. Clogg (marchand et importateur de fruits)
    (locataire de 1881 à 1902)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 16 février 2016 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1880
    Transformation majeure de la façade.

    Un parement de brique recouvre la façade d'origine en pierre. Il est possible que le toit à deux versants soit remplacé au même moment par un toit plat, seuls les pignons des murs mitoyens étant conservés.


     
  • Travaux 2
    Date des travaux : vers 2010
    Transformation majeure de la façade.

    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Restauration du bâtiment. Nouvelle devanture au rez-de-chaussée.

    Travaux réalisés entre avril 2009 et août 2011 selon les photographies de Google.
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-28-3170-00

Propriété :

0039-28-3170

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 16 février 2016