Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 

©Ville de Montréal, 2010, photo : Denis Labine
 
Maison Thompson
©Ville de Montréal, 2004
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Thompson

Autres appellations :
  • Fan-na-Greine
  • Gardner House
Adresse civique :
  • 3956, chemin de la Côte-des-Neiges
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Ensemble Trafalgar-Gleneagles
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Trafalgar (Côte-des-Neiges et Le Boulevard)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1907

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • James Rawson Gardiner
    (architecte)
    James Rawson Gardiner (1866-1956) est né à Londres et a été à l’emploi de l’agence Taylor et Gordon à partir de 1886. Il s’installe à Montréal en 1887 et ouvre sa propre agence en 1892. Outre la maison Thompson, James Rawson Gardiner réalise les plans de quelques lieux de culte dont l’église St. Stephen, 4006 Dorchester à Westmount (1903), et l’église St. Cyprian, 1675 Morgan (1924).
Nom du propriétaire constructeur :
  • James Gardner Thompson
    (propriétaire de 1907 à une date inconnue)
    James Gardner Thompson est né en 1863 à Belfast en Irlande et s’installe au Canada en 1882. Il occupe au cours de sa carrière plusieurs postes de direction dans des compagnies d’assurance dont la Lancashire Insurance Company au début des années 1890 et la London and Liverpool and Globe Insurance Company. Il est président de la Toronto Board of Fire Underwriters de 1898 à 1899.
Typologie d'origine :
  • Maison isolée
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

James Gardner Thompson achète une parcelle d’un lot appartenant aux sulpiciens en 1905 et y fait construire une résidence en 1907. Le terrain est situé entre le chemin de la Côte-des-Neiges et la voie de tramway qui deviendra plus tard le chemin McDougall. À partir du début des années 1930, la maison Thompson et la résidence voisine, la maison Sparrow, se trouvent enclavées entre deux immeubles d’appartements monumentaux, le Trafalgar et le Gleneagles. La maison Thompson est modifiée pour en faire cinq logements en 1942. Elle est transformée en immeuble de bureaux pour une agence d’architectes en 1978 et conserve cet usage jusqu’en 1988. La maison est inoccupée depuis. En 2002, l’îlot Trafalgar-Gleneagles est reconnu site historique par le gouvernement du Québec.

haut de page
Lecture architecturale  
La maison Thompson est un exemple intéressant de la combinaison des influences Queen Anne et Arts and Crafts, deux styles prisés par la bourgeoisie montréalaise du début du XXe siècle. Ces styles pittoresques apparaissent en Angleterre vers la fin du XIXe siècle et sont dérivés en partie de l’architecture vernaculaire de ce pays. Ces courants stylistiques privilégient entre autres un usage restreint de l’ornementation, les compositions asymétriques et la réinterprétation d’éléments architecturaux gothiques tels que pignons, les lucarnes et les hautes cheminées.

L’influence Queen Anne se remarque dans la façade principale de la maison Thompson qui comporte deux pignons situés de chaque coté d’un porche d’entrée central. Cependant, ces pignons sont traités de façon très différente. L’un surmonte une fenêtre, tandis que l’autre surplombe un mur aveugle et se termine par une cheminée se dressant au-dessus du toit. L'influence de l'architecture Arts and Crafts se remarque quant à elle par la diversité des tailles et des formes des ouvertures ainsi que leur disposition irrégulière sur la façade. Cette conception est liée en partie à la volonté de signaler en façade les différents usages que comporte la maison.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans le site patrimonial de l'Îlot Trafalgar-Gleneagles (classé) (2012-10-19).
    Anciennement un site historique reconnu (2002-10-25) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique et naturel (2005-03-09) (juridiction provinciale)
  • Situé dans le site patrimonial du Mont-Royal (cité) (2012-10-19).
    Anciennement un site du patrimoine (1987-12-18) (juridiction municipale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9739-34-8066-01

Propriété :

9739-34-8066

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 12 janvier 2011