Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Théâtre Outremont, façade nord
©Ville de Montréal, 2006
 
Théâtre Outremont, partie centrale de la façade avant
©Ville de Montréal, 2006
 
Théâtre Outremont, façade nord (détail)
©Ville de Montréal, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Théâtre Outremont

Autres appellations :
  • Cinéma Outremont
  • L'Outremont
Adresse civique :
  • 1248, avenue Bernard
Arrondissement ou ville :

Outremont (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Avenue Bernard

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1928-1929

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • René Charbonneau
    (architecte)
    Né à Montréal, René Charbonneau (1881-1969) obtient son diplôme du Business College de Montréal en 1900 et devient dessinateur pour l’architecte Joseph Sawyer. Il est membre de l’Association des Architectes de la Province de Québec à compter de 1907. Il devient l’associé de Louis-Napoléon Audet de 1913 jusqu’à la fin de cette décennie. Puis, il travaille seul jusqu’en 1945, année où il fonde avec son fils la firme Charbonneau et Charbonneau. Outre le théâtre Outremont, de nombreux immeubles à appartements et des maisons à Montréal et à Outremont, René Charbonneau a notamment conçu le théâtre Château, 6950-6956 Saint-Denis (1931) et l’église Notre-Dame-de-Protection de Vaudreuil-Soulanges (1950).
  • Emmanuel Briffa
    (décorateur)
    Natif de l’île de Malte, Emmanuel Briffa (1875-1955) étudie les beaux-arts en Italie où il s’intéresse particulièrement à l’architecture classique et néo-Renaissance. Immigré en Amérique du Nord vers 1910, il devient un important décorateur de théâtres aux États-Unis et au Canada. Il participe à la conception de quelques 200 théâtres et cinémas. À Montréal, en plus du théâtre Outremont, il contribue notamment à la décoration du cinéma Rialto, 5711 du Parc (1923), du théâtre Empress, 5550 Sherbrooke Ouest (1927), du théâtre Château, 6950-6956 Saint-Denis (1931), et du York (aujourd'hui démoli).
Nom du propriétaire constructeur :
  • Fred Trudeau
    (propriétaire du 1928-06-17 au 1930-04-23)
    Entrepreneur en construction, Fred Trudeau est très actif dans la Ville d’Outremont où il réside. Il achète ce terrain et fait construire le théâtre qu’il vend à la Confederation Amusements Limited en 1930.
Typologie d'origine :
  • Théâtre / auditorium / cinéma
haut de page
 
 
Ornementations Art-Déco.
©Ville de Montréal, 2006
 
 
Histoire  

Évolution du bâtiment

En 1928, l’entrepreneur Fred Trudeau engage l’architecte René Charbonneau et le décorateur de théâtres Emmanuel Briffa pour concevoir et superviser la construction du théâtre Outremont. Celui-ci ouvre officiellement ses portes le 4 octobre 1929 lors d’une soirée inaugurale fastueuse. Après le discours du maire Joseph Beaubien, des courts métrages et des numéros sur scène –notamment de la danseuse orientale Jettyva et des Sœurs D’Arcy– sont présentés au public. Le théâtre est acquis par la Confederation Amusements Limited qui l’administre dès 1930.

Cinéma et salle de spectacle, l’Outremont voit au fil des ans défiler entre ses murs les plus grands artistes québécois, Pauline Julien, Félix Leclerc, Diane Dufresne, Harmonium, Beau Dommage pour n’en nommer que quelques-uns. Acheté par le cinéphile Roland Smith en 1974, il est rénové et devient pour une dizaine d’années le haut lieu du cinéma de répertoire.

Le cinéma Outremont ferme ses portes en 1987. Son nouveau propriétaire entend transformer le bâtiment en une galerie de boutiques. Les protestations des citoyens amènent la Ville d’Outremont à citer l’immeuble monument historique en 1987. Désigné lieu historique national du Canada en 1993 et classé monument historique par le gouvernement du Québec en 1994, le théâtre est acquis par la Ville d’Outremont cette même année. Des travaux de structure sont d’abord entrepris, puis à compter de 1999, on modernise les installations de la salle et on restaure son décor. Le 20 mars 2001, l’édifice ouvre à nouveau ses portes. Comme par le passé, le théâtre Outremont accueille des spectacles d’humour, de chanson, de musique, des représentations théâtrales et cinématographiques.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Confederation Amusements Limited
    (propriétaire du 1930-04-23 au 1962-09-07)
    La compagnie Confederation Amusements, appartenant aux familles libanaises Lawand et Tabah, a construit et possédé plusieurs théâtres à Montréal dans les années 1920-1930. En 1962, l’entreprise vend entre autres le théâtre Outremont à l’United Amusement Corporation Limited.
  • Roland Smith
    (propriétaire du 1974-08-28 au 1987-04-23)
    Grand cinéphile, Roland Smith (1942-) a administré des cinémas de répertoire dont le Verdi. En 1974, son entreprise, la Société Micro-Cinéma Limitée, achète le théâtre Outremont qui devient rapidement le chef de fil du cinéma de répertoire. En 1976, le théâtre est vendu à l’entreprise Les Cinémas SMC dont Roland Smith est le président. En 1987, il vend ses cinémas pour devenir vice-président de Famous Players Inc pour le Québec.
  • BBC Management
    (propriétaire du 1987-04-23 à 1990)
    BBC Management, une filiale de Construction Byron & Bing, acquiert le bâtiment en 1987 dans l’optique de le transformer en une mini-galerie de boutiques abritant également un restaurant-cabaret luxueux. Cette même entreprise avait déjà acquis puis transformé en édifice commercial l’ancien cinéma Monkland de même que Le Laurier (anciennement le Regent, puis le Beaver), aujourd’hui transformé en librairie. À la suite d’une mobilisation populaire pour sauver le théâtre, la Ville d’Outremont cite le théâtre monument historique en 1987, ce qui empêche les promoteurs de mener à bien leur projet immobilier. En 1994, le gouvernement du Québec classe à son tour le bâtiment monument historique.
  • Ville d’Outremont
    (propriétaire de 1994 au 2002-01-01)
    Le Théâtre est acquis par la Ville d’Outremont en 1994 et, suite à des travaux de rénovation et de restauration qui ont débuté en 1999, la salle est rouverte au public en mars 2001. Depuis sa réouverture, le théâtre accueille du cinéma de répertoire ainsi que des spectacles de tous genres (théâtre, danse, musique, variétés). La gestion de la salle est confiée à un organisme privé.
  • Ville de Montréal
    (propriétaire du 2002-01-01 à aujourd'hui)
    Le premier janvier 2002, le territoire de la Ville d'Outremont devient un arrondissement de la Ville de Montréal.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 novembre 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1994
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment fait l’objet de premiers travaux de restauration essentiellement à sa structure. Les gradins sont notamment solidifiés.
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1999
    Fin des travaux : 2001
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    On réaménage la géométrie de la salle pour y insérer un foyer et on donne davantage de profondeur à la scène. On modernise les installations de ventilation, de sonorisation et de projection. Les fresques, moulures et lambris de chêne sont restaurés.

    Concepteur de la transformation :
    Beaupré et Michaud (architectes)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Le théâtre Outremont est un bel exemple de l’architecture fonctionnelle qui cherche à exprimer la fonction du bâtiment par sa forme. Ainsi, le volume abritant la salle, la scène et une salle de détente est massif et aveugle. Un second volume longitudinal, qui a pour fonction d'animer la rue, y est accolé. On y retrouve des boutiques, la billetterie du théâtre et les bureaux administratifs à l’étage.

L’Outremont s’inscrit dans le style architectural Art Déco qui se caractérise par l’utilisation de formes épurées, principalement géométriques, ainsi que de reliefs et de reculs. L’ornementation du bâtiment, plus importante sur sa partie communiquant avec la rue, est composée essentiellement d’une superposition de rectangles en relief. Les frises décoratives en façade accentuent la monumentalité du bâtiment et rompent avec la sobriété de la composition.

À l’intérieur, la salle de spectacle possède un décor recherché comportant des boiseries, des pilastres cannelés, des fresques bucoliques, des frises et des panneaux décoratifs souvent aux motifs végétaux ainsi qu'un plafond à caisson.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9642-30-1106-01

Propriété :

9642-30-1106

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 29 janvier 2013