Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Collège Dawson

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Collège Dawson

Arrondissement ou ville :

Westmount

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Le secteur du Collège Dawson se situe sur le plateau du versant sud-est d’une des trois collines qui composent le mont Royal, la colline de Westmount. Il correspond à l’ancienne propriété des sœurs de la Congrégation Notre-Dame et est dominé par la présence de l’ancienne maison-mère de la congrégation qui abrite dorénavant le Collège Dawson. Cet imposant édifice est entouré d’une vaste pelouse ombragée par des arbres.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Le collège Dawson, vue de la rue Sherbrooke
©Ville de Montréal, 2013
 
Allée principale du collège Dawson, vers l'est
©Ville de Montréal, 2010
 
Aile ouest du collège Dawson
©Ville de Montréal, 2010
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1839

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l’île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l’ouvrir à la colonisation. À l’extérieur de la ville naissante, le territoire est divisé en concessions et consacré à l’agriculture. À la fin du XVIIe siècle, les sulpiciens fondent la mission amérindienne de la montagne. Ils se réservent des terres sur le flanc sud du mont Royal. Ils y construisent un fort et y exploitent une ferme, des vergers, des vignobles et une carrière de pierre. Le secteur se situe dans la partie nord-ouest du domaine des sulpiciens.

haut de page

1840-1903

   
Développement du milieu urbain

En 1840, les sulpiciens se voient confier par l’évêque du diocèse de Montréal, Monseigneur Ignace Bourget, la construction d’un séminaire à Montréal dédié à la formation des futurs prêtres. Au nord-est du secteur, le Grand Séminaire est construit au cœur du domaine de la Montagne entre 1853 et 1857, suivi du Collège de Montréal entre 1867 et 1869 et du Séminaire de philosophie en 1876.

Le secteur du Collège Dawson est, au début de cette période, utilisé à des fins agricoles. Puis, suite à l’expansion de la ville, les sulpiciens procèdent au morcellement du secteur sud du domaine de la Montagne. Sur les plans de 1890, le secteur est divisé en plusieurs lots et desservi par de nouvelles artères. L'avenue Western (actuel boulevard De Maisonneuve) est prolongée vers l'est et la rue Arnaud (aujourd'hui disparue) relie la rue Sainte-Catherine à la rue Sherbrooke.

haut de page

1904-1981

   
Développement du milieu urbain

En 1904, les sulpiciens vendent une partie de leur propriété aux sœurs de la Congrégation de Notre-Dame afin qu’elles y établissent leur sixième maison mère. Fondée au milieu du XVIIe siècle par Marguerite Bourgeois, la Congrégation Notre-Dame est l’une des communautés religieuses les plus anciennes du Canada.

La nouvelle maison mère est officiellement inaugurée en juillet 1908. Pendant plus de trois quarts de siècle, cet édifice loge les religieuses de la Congrégation Notre-Dame qui prennent en charge l’éducation des jeunes filles. Durant la première moitié du XXe siècle, la popularité et la qualité de l’enseignement donné par les sœurs ne cessent de croître. Entre 1956 et 1957, les ailes de la maison-mère sont agrandies selon les plans de l'architecte Gaston Gagnier.

Suite à la laïcisation du système scolaire dans les années 1960, les collèges classiques sont de moins en moins fréquentés. Vers 1975, l’édifice devient trop vaste pour les besoins de la communauté et les sœurs de la Congrégation Notre-Dame songent à se retirer dans leur domaine de Villa Maria. À cette époque, après plus de trois quarts de siècle d’activités éducatives, le bâtiment sert d’hôpital de convalescence pour les religieuses âgées. Les sœurs envisagent alors de vendre leur vaste propriété à un promoteur immobilier. Celui-ci souhaite démolir l’édifice afin de construire une série d’immeubles en hauteur. Inquiet de cette possibilité, le ministère des Affaires culturelles classe toute la propriété en tant que site historique en 1977 et met ainsi fin à la spéculation immobilière.

Architecture

Édifice religieux
    
haut de page

1982 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

En 1982, la maison mère des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame est vendue au Collège Dawson, un établissement collégial anglophone. Dès 1982, plusieurs travaux sont entrepris. La façade de la rue Sherbrooke est restaurée, une nouvelle aile est construite du côté du boulevard De Maisonneuve et la chapelle est respectueusement recyclée en salle de lecture pour la bibliothèque.

En 1988, plus de 6000 étudiants franchissent à nouveau les portes de l’édifice et perpétuent la tradition éducative de l’édifice.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 7 juillet 2014