Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Secteur institutionnel de Saint-Laurent

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Secteur institutionnel de Saint-Laurent

Arrondissement ou ville :

Saint-Laurent (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Le secteur forme un grand quadrilatère constituant le coeur institutionnel de l'arrondissement de Saint-Laurent. Il figure parmi les ensembles bâtis et paysagers les plus intéressants de Montréal. Une série de façades imposantes bordent l’avenue Sainte-Croix : celles du cégep Saint-Laurent, du cégep Vanier, de l'église Saint-Laurent et de l'ancienne église St. Andrew and St. Paul qui abrite aujourd'hui le musée d'art de l'arrondissement. D’autres pavillons institutionnels, anciens et modernes, et un cimetière catholique occupent ce site verdoyant.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Parterre avant du cégep Vanier
©Ville de Montréal, 2007
 
Campus à l'arrière du cégep Saint-Laurent
©Ville de Montréal, 2007
 
Parterre avant de l'église Saint-Laurent
©Ville de Montréal, 2007
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1834

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. Ils divisent l'île en côtes, un ensemble de terres comptant une série de concessions. Ces dernières sont des bandes parallèles, étroites et profondes, destinées à l’agriculture.

La côte Saint-Laurent est lotie en 1702. En 1732, une église paroissiale est érigée dans le secteur, le long du chemin de la côte Saint-Laurent (l'actuelle avenue Sainte-Croix). Elle dessert la population qui vit essentiellement de la terre. En 1794, une maison en pierre est construite en face de l'église, dans un secteur qui demeure agricole jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Architecture

Maison isolée
    
haut de page

1835-1927

   
Développement du milieu urbain

Entre 1835 et 1837, une nouvelle église remplace l'ancienne église paroissiale. Des auberges, des hôtels et des commerces s'implantent dans le village qui se forme le long de la rue principale (l'actuelle avenue Sainte-Croix). La municipalité de paroisse de Saint-Laurent, érigée en 1845, devient un relais commercial entre le nord de l'île et la ville de Montréal, au sud.

En 1847, les Pères de Sainte-Croix loue une maison dans le village. Cette maison est son premier lieu d'ancrage au Canada. La même année, les Soeurs de Sainte-Croix font construire le couvent Sainte-Marie. En 1850, un terrain est donné aux pères par l’abbé Jean-Baptiste Gaultier, curé de la paroisse. L'année suivante, les pères y font construire le premier bâtiment du collège Saint-Laurent, avec une façade sur le chemin, renommée l'avenue Sainte-Croix en l'honneur de la congrégation. L’édifice est agrandi à plusieurs reprises au cours des années suivantes.

En 1873, les sœurs agrandissent aussi leur propriété et font construire un nouveau couvent à côté de la maison Sainte-Marie. Le bâtiment, transformé en 1905, devient le pensionnat Notre-Dame-des-Anges.

Architecture

Édifice de culte
 
Collège / université
  
haut de page

1928-1966

   
Développement du milieu urbain

En 1928, les pères font de nouveau agrandir le bâtiment principal du collège Saint-Laurent. L'année suivante, ils achètent l'église presbytérienne St. Andrew and St. Paul, située sur la rue Dorchester au centre-ville de Montréal (l'actuel boulevard René-Lévesque Ouest) qui doit être démolie pour faire place à la nouvelle gare Centrale. Ils la font démonter, transporter à Saint-Laurent et reconstruire, pierre par pierre, du côté sud du collège pour servir de chapelle.

Les Soeurs de Sainte-Croix, pour leur part, fondent, en 1933, le collège Basile-Moreau, un collège classique pour jeunes filles. Ce collège occupe des locaux existants jusqu'à la construction de nouveaux bâtiments au cours des années 1950 (actuellement les pavillons avant du cégep Vanier).

En 1953, les pères font construire le pavillon des sciences au nord du collège Saint-Laurent (l'actuel pavillon Jean-Pierre-Castonguay). Leur institution offre à la fois une formation scientifique et culturelle. En 1965, le pavillon Saint-Joseph est construit à l'arrière du collège Basile-Moreau pour loger les sœurs.

Architecture

Collège / université
 
Édifice religieux
  
haut de page

1967 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

En 1967, le gouvernement du Québec achète le collège Saint-Laurent et le collège Basile-Moreau afin de créer deux nouvelles institutions : le cégep francophone Saint-Laurent (l'ancien collège Saint-Laurent) et le cégep anglophone Vanier College (l'ancien collège Basile-Moreau). En 1976, le Musée d'art de Saint-Laurent est aménagé dans l'ancienne chapelle du collège Saint-Laurent et sert à des fins pédagogiques.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 novembre 2007