Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Noyau institutionnel et public de Lachine

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Noyau institutionnel et public de Lachine

Arrondissement ou ville :

Lachine (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur, situé à l'extrémité est de l'arrondissement de Lachine, est caractérisé par une concentration d'édifices institutionnels et d'ensembles cultuels issus de différentes traditions religieuses. L'aménagement paysager des parterres contribue également à la qualité de ce secteur caractérisé par l'homogénéité des matériaux de parement des bâtiments.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Le couvent de Sainte-Anne sur le boulevard Saint-Joseph
©Ville de Montréal, 2007
 
La place devant l'église Saint-Anges-Gardiens
©Ville de Montréal, 2007
 
Le secteur depuis la 12e Avenue
©Ville de Montréal, 2007
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1820

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. En 1667, ils concèdent à l'explorateur René-Robert Cavelier de LaSalle, un grand territoire en rive du fleuve Saint-Laurent, situé en amont du sault Saint-Louis (aujourd'hui les rapides de Lachine). Au bout d'un an, Cavelier de LaSalle vend tous ses biens afin de financer une expédition vers l'ouest afin de se rendre en Chine. En 1669, il rebrousse chemin car il est gravement malade. Depuis son retour hâtif, on nomme ses terres Lachine, par dérision.

À la fin du XVIIe siècle, les sulpiciens envisagent la construction d'un canal permettant d'éviter les rapides de Lachine. Ce projet de canal reliant le havre de Montréal au village de Lachine ne sera pas réalisé au cours de cette période. Le secteur fait alors partie des terres agricoles de la côte de Lachine, en bordure du fleuve Saint-Laurent.

haut de page

1821-1938

   
Développement du milieu urbain

Le développement du village de Lachine prend son essor avec le creusement du canal, entre 1821 et 1825. En 1831, l'église protestante St. Stephen's est construite sur un terrain cédé par William Gordon à l'extrémité est du secteur. L'église presbytérienne St. Andrew's est érigée l'année suivante, sur un terrain donné par John Grant, à l'autre extrémité du secteur.

En 1861, les Soeurs de Sainte-Anne, une communauté catholique féminine consacrée à l’éducation, achètent le terrain et la maison de George Simpson, directeur de la Compagnie de la Baie d'Hudson. L'année suivante, elles font construire leur pensionnat, la Villa-Anna, juste à l'est de la maison Simpson. En 1863, à l'ouest de la propriété des soeurs, la paroisse catholique entame la construction de l'église Saints-Anges-Gardiens selon les plans de l'architecte Victor Bourgeau.

Entre 1871 et 1890, les soeurs agrandissent leur propriété à plusieurs reprises. Elles font construire leur noviciat, leur maison mère et remplacent l'ancienne maison Simpson par le sanctuaire et la chapelle Sainte-Anne. En 1915, un incendie ravage l'église Saints-Anges-Gardiens. Elle est reconstruite en 1919.

Architecture

Édifice religieux
 
Édifice de culte
 
Édifice de culte

Édifice religieux
 
Édifice de culte
  
haut de page

1939 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Entre 1940 et 1941, une nouvelle aile est ajoutée à l'extrémité est du couvent des Soeurs de Sainte-Anne. Entre 1960 et 1961, les soeurs font construire l'aile du centenaire, à l'extrémité ouest du couvent. Ces ailes ne sont pas symétriques mais adoptent le traitement architectural de l'ensemble. Le collège Sainte-Anne de Lachine est aujourd'hui l'une des plus importantes institutions d'enseignement privé à Montréal.

Le secteur change peu après 1961. La concentration d'édifices culturels et institutionnels anciens et les aménagements paysagers des îlots font de ce secteur un lieu doté d'un caractère patrimonial exceptionnel.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 novembre 2007