Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Bois-de-Liesse

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Bois-de-Liesse

Arrondissement ou ville :

Pierrefonds-Roxboro (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur fait partie du parc-nature du Bois-de-Liesse, situé en bordure du boulevard Gouin Ouest, à proximité de l'autoroute Chomedey (autoroute 13), dans l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. Le secteur est caractérisé par la présence de deux maisons datant du début du XXe siècle et d'une grande résidence construite dans les années 1950. Ces anciennes demeures, en excellent état de conservation, sont situées dans un environnement naturel boisé et forment une unité de paysage exceptionnelle.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Aire de pique-nique
©Ville de Montréal, 2007
 
Voie d'accès à la maison Pitfield
©Ville de Montréal, 2007
 
Une des maisons dans le boisé
©Ville de Montréal, 2007
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1899

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. Ils divisent l'île en côtes, un ensemble de terres comptant une série de concessions. Celles-ci sont des bandes parallèles étroites et profondes destinées à l’agriculture.

Le secteur se trouve à l'extrémité est de la côte Sainte-Geneviève. À cette époque, le chemin du Bord-de-l'Eau (aujourd'hui le boulevard Gouin Ouest) donne accès aux terres agricoles du nord-ouest de l'île. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le secteur est essentiellement agricole.

haut de page

1900-1969

   
Développement du milieu urbain

Au début du XXe siècle, le secteur fait partie d'une terre appartenant à Damase Bertrand. Vers 1906, ce dernier vend la partie de sa propriété située au nord du chemin du Bord-de-l'Eau à Albert Edward Ogilvie, un important homme d’affaires montréalais. Celui-ci y fait construire une résidence en pierre. Deux maisons jumelles, destinées aux employés, et un garage double sont construits dans le secteur vers les années 1920, au sud du chemin.

Une autre résidence cossue, la maison Vinet, occupe le site directement à l'est du secteur. Cette résidence est habitée au début des années 1950 par Grace Pitfield, propriétaire d'un élevage de bovins. En 1951, la famille Ogilvie vend sa propriété. Grace Pitfield achète les deux petites maisons au sud du chemin pour loger son jardinier et sa dame de compagnie tandis que les jésuites achètent la résidence de Albert Edward Ogilvie pour en faire une retraite fermée, nommée la Villa Saint-Martin.

En 1954, Grace Pitfield emménage dans une nouvelle maison qu'elle s'est faite construire dans le secteur, au sud des maisons jumelles.

Architecture

Maison isolée
 
Maison isolée (bâtiment modifié pour accueillir un nouvel usage)
  
haut de page

1970 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Au début des années 1970, les terres agricoles subissent la pression de l'urbanisation. L'autoroute 13 est construite à l'est du secteur entre 1973 et 1975. En 1979, Grace Pitfield cesse ses activités d'élevage et vend en 1980 sa propriété à la Communauté urbaine de Montréal qui compte créer un parc régional.

La maison Vinet et ses dépendances sont démolies en 1982 et sont remplacées par un stationnement, directement à l'est du secteur. Entre 1987 et 1988, la maison Pitfield est rénovée et son rez-de-chaussée est aménagé en chalet d'accueil et casse-croûte pour les randonneurs l'été et les skieurs en hiver. En 1991, des sentiers, des belvédères et des aménagements paysagers sont réalisés et l'ensemble du boisé devient une partie du parc régional du Bois-de-Liesse. En 2002, le parc devient la propriété de la Ville de Montréal, suite aux réorganisations et aux fusions municipales.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 février 2010