Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Maison mère de la congrégation de Notre-Dame

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Maison mère de la congrégation de Notre-Dame

Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Deux ensembles institutionnels en brique claire, datant du début du XXe siècle, entourés de parterres gazonnés et de grands arbres, occupent ce secteur du centre-ville de Montréal. Le collège Dawson et la maison généralice de la congrégation font face à la rue Sherbrooke Ouest, de part et d'autre de l'avenue Atwater. Une partie du site du collège Dawson se trouve sur le territoire de la Ville de Westmount.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Le parterre avant du collège Dawson, vers l'ouest
©Ville de Montréal, 2006
 
Le parterre avant du collège Dawson, vers l'est
©Ville de Montréal, 2006
 
Le parterre arrière du collège Dawson
©Ville de Montréal, 2006
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1903

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. À l'extérieur de la ville naissante, le territoire est progressivement divisé en concessions et consacré à l'agriculture.

Dès 1675, un sentier relie la ville au fort de la montagne, situé sur le flanc sud du mont Royal. Ce fort fait partie du domaine des sulpiciens qui y exploitent une ferme, des vergers, des vignobles et une carrière de pierres. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le secteur fait partie de ce domaine agricole.

haut de page

1904-1983

   
Développement du milieu urbain

En 1904, les soeurs de la congrégation de Notre-Dame achètent les terrains du secteur aux sulpiciens pour y ériger leur nouvelle maison mère. Cette congrégation, fondée par Marguerite Bourgeoys (1620-1700) en 1658 et destinée à l'enseignement, est la première communauté religieuse féminine à Montréal.

La maison mère, construite en 1908, est un bâtiment très audacieux pour l’époque car sa structure est en béton armé. Elle vaut à son architecte, Jean-Omer Marchand, une grande notoriété. En 1913, la congrégation demande à ce même architecte de préparer les plans de l'École normale Notre-Dame, qu'elle fait construire sur la rue Sherbrooke Ouest, de l'autre côté de l'avenue Atwater.

Les ailes arrières de la maison mère sont agrandies entre 1956 et 1957 selon les plans de l’architecte Gaston Gagnier. En 1977, la propriété de la maison mère est classée site historique par le gouvernement du Québec.

Architecture

Édifice religieux (bâtiment modifié pour accueillir un nouvel usage)
 
Élément d'aménagement paysager
 
École (bâtiment modifié pour accueillir un nouvel usage)
haut de page

1984 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

En 1984, le nombre de religieuses ayant diminué considérablement, la maison mère quitte la propriété de la rue Sherbrooke Ouest. En 1988, le collège Dawson, la première institution anglophone rattachée au réseau des cégeps, fait l’acquisition de la propriété afin de réunir en un seul lieu ses différents campus. Des travaux sont aussitôt exécutés afin d'adapter le bâtiment à sa nouvelle vocation. Les architectes Dimitri Dimakopoulos et associés, en collaboration avec Jodoin, Lamarre, Pratte et associés, réaménagent la maison mère et construisent une nouvelle aile à l’arrière du collège. La partie ouest de l’aile arrière, conçue par les architectes Gersovitz, Becker et Moss, est réalisée en 1995. Un passage souterrain relie le collège à la station de métro Atwater et à son édicule aménagé en bordure du boulevard De Maisonneuve Ouest. L'École normale Notre-Dame, pour sa part, devient la maison généralice de la congrégation.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2014
Données mises à jour le 4 juin 2007