Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Mac Donald's Tobacco Factory

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Mac Donald's Tobacco Factory

Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur correspond à la propriété de la compagnie de tabac Macdonald. La silhouette du bâtiment, un exemple intéressant d'architecture néo-Renaissance, est bien visible à partir des rues Ontario, Poupart et Dufresne. Son imposante tour carrée, dotée d'une horloge sur chacune de ses façades, marque l’entrée principale de l'usine. On a prévu, à l'époque, deux portes d'entrée adjacentes, l'une pour les hommes et l'autre pour les femmes.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Rue Poupart, vers l'usine
©Ville de Montréal, 2006
 
Rue Dufresne, vers l'usine
©Ville de Montréal, 2006
 
Le campanile de l’usine
©Ville de Montréal, 2006
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1857

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l’ouvrir à la colonisation. À l’extérieur de la ville naissante, le territoire est défriché, divisé en concessions et consacré à l’agriculture.

Le secteur fait partie des concessions situées à l’est de Ville-Marie en bordure du fleuve Saint-Laurent. Ces terres agricoles sont achetées par des spéculateurs fonciers tels les Dufresne et les Papineau. Ils détiennent plusieurs lots et voient la valeur de leur propriété augmenter.

haut de page

1858-1921

   
Développement du milieu urbain

En 1858, le manufacturier Sir William Christopher Macdonald (1831-1917), fonde la compagnie Macdonald Tobacco Co. Il construit une usine qui fabrique des produits du tabac sur la rue Water, dans le faubourg des Récollets, à l'ouest de la ville.

Entre 1874 et 1876, Macdonald fait construire sa nouvelle usine sur la rue Ontario, à l'est de la ville. Il déménage sa compagnie dans le secteur car le quartier Sainte-Marie est en pleine expansion. Plusieurs nouvelles industries se sont implantées dans le voisinage profitant de la proximité du chemin de fer et du port ainsi que de la disponibilité de la main d’œuvre.

À la fin du XIXe siècle, la Macdonald Tobacco Factory emploie 1 500 personnes dont la majorité sont des femmes âgées de 15 à 25 ans. La population ouvrière dans le quartier s'accroît. Des maisons à logements multiples, de deux à trois étages sont construites autour de l’usine.

Architecture

Atelier / entrepôt / usine / garage
    
haut de page

1922 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

L’usine change peu depuis son agrandissement, en 1922. À l’est du secteur, on aménage la place Frontenac ainsi que la station de métro du même nom, qui demeure longtemps le terminus de la ligne verte. En 1974, la compagnie est achetée par R.J. Reynolds Tobacco International. Le complexe est restauré en 1980 et conserve sa fonction initiale.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 27 janvier 2010