Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Domaine McTavish (Docteur-Penfield et Peel)

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Domaine McTavish (Docteur-Penfield et Peel)

Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Rue de la Montagne angle De Maisonneuve Ouest
©Ville de Montréal, 2003
 
Rue Crescent angle De Maisonneuve Ouest
©Ville de Montréal, 2003
 
Boulevard De Maisonneuve Ouest angle Mackay
©Ville de Montréal, 2003
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1642-1839

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. À l'extérieur de la ville, le territoire est divisé en concessions et consacré à l'agriculture. Dès 1675, un sentier relie la ville au fort de la Montagne, installé sur le flanc sud du mont Royal. Ce fort fait partie du domaine des sulpiciens qui y exploitent une ferme, des vergers, des vignobles et une carrière de pierres.

Avec l’arrivée des Britanniques à partir de 1760, des riches marchands de fourrure acquièrent peu à peu des terres à l'est du domaine des sulpiciens et y érigent leur maison de campagne. Le secteur à l'étude est situé à l'emplacement de la partie nord de la ferme de Simon McTavish qui y entreprend la construction d'un château un peu avant son décès survenu en 1804.

haut de page

1840-1929

   
Développement du milieu urbain

La ville continue de prendre de l'expansion et, vers 1840, les grandes propriétés sur le flanc de la montagne sont acquises par des spéculateurs qui les subdivisent en lots à bâtir. Les avocats Fisher and Smith achètent la propriété de Mc Tavish et mandatent l'architecte John Wells pour faire le plan de lotissement. La propriété de Mc Tavish est majoritairement divisée lots rectangulaires qui accueilleront des maisons en rangée.

Ce secteur se développe principalement entre 1879 et 1900, après l'ouverture des rues Peel et Stanley au nord de la rue Sherbrooke. Il se distingue par la présence dominante de rangées de maisons développées sur le modèle des "terrace houses", qui créent une façade monumentale par l'agencement d'unités individuelles.

Architecture

Maison en rangée
 
Maison isolée
 
Maison contiguë

Maison isolée
 
Maison isolée
  
haut de page

1930 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

La proximité du centre-ville amène de fortes pressions à la densification du secteur. L'université McGill, d’abord établie à l’est de la rue McTavish, prend de l’expansion. Quelques bâtiments universitaires sont érigés du côté ouest de cette rue, en remplacement de résidences. De plus, le besoin de logement dans le quartier s’accroissant, certaines grandes maisons sont divisées en appartements, notamment sur la rue Stanley, et des tours d'habitation son érigées. Par ailleurs, de nombreuses maisons en rangée ne servent plus leur fonction résidentielle d’origine et sont plutôt utilisées comme bureaux, locaux d’associations ou universitaires.

Architecture

Centre communautaire / sportif
 
Immeuble de rapport
 
Immeuble de rapport

Tour d'habitation
    
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 juin 2007