Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Monkland et Oxford

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Monkland et Oxford

Arrondissement ou ville :

Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur correspond à la portion commerciale de l'avenue de Monkland à Notre-Dame-de-Grâce. L'ambiance des activités quotidiennes, la suite de petits commerces locaux et l'achalandage des cafés-terrasses en font un lieu fort animé. Le quartier résidentiel situé de part et d'autre de la rue est surnommé le village Monkland.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Avenue de Monkland et le parc Paul-Doyon
©Ville de Montréal, 2006
 
Avenue de Monkland, vers l'est, côté nord
©Ville de Montréal, 2006
 
Avenue de Monkland, près de l'avenue Oxford, côté sud
©Ville de Montréal, 2006
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1906

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. Ils divisent l'île en côtes, un ensemble de terres comptant une série de concessions. Ces dernières sont des bandes parallèles étroites et profondes destinées à l’agriculture. D'abord riveraines, les côtes sont ensuite établies à l'intérieur de l'île.

Le secteur se trouve sur la côte Saint-Pierre, un grand plateau à l'ouest du mont Royal. Au milieu du XIXe siècle, un village se développe autour de l'église Notre-Dame-de-Toute-Grâce, construite par les sulpiciens pour desservir les cultivateurs de la côte. À cette époque, les soeurs de la congrégation de Notre-Dame ouvrent le collège Villa-Maria sur la propriété de la famille Monk, située directement à l'est du secteur. Les terres environnantes sont exploitées à des fins agricoles jusqu'au début du XXe siècle.

haut de page

1907-1959

   
Développement du milieu urbain

L'avenue de Monkland est tracée, vers 1907, dans l'axe de l'allée centrale qui mène au pavillon principal du collège Villa-Maria. L'avenue porte le nom de cette grande propriété sur le flanc de la montagne, que l'on surnommait Monklands.

Au cours des années 1920, un quartier résidentiel prend forme. Des maisons unifamiliales en rangée sont construites le long des rues transversales, au sud de l'avenue de Monkland. Des duplex jumelés sont construits du côté nord. L'avenue elle-même est une rue commerciale, bordée de bâtiments d'une plus grande densité, comprenant des immeubles de rapport de trois et de quatre étages. En 1929, un cinéma est construit à l'angle de l'avenue Girouard. Le tramway qui circule sur cette avenue et sur l'avenue de Monkland offre une plus grande mobilité à la population locale.

Architecture

Bâtiment commercial et résidentiel
 
Théâtre / auditorium / cinéma
  
haut de page

1960 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Au cours des années 1960, la circulation automobile augmente considérablement. Des autobus remplacent les tramways sur les avenues de Monkland et Girouard. À l'extrémité est du secteur, de nombreuses habitations sont démolies afin de permettre la construction de l'autoroute Décarie. Cette autoroute en tranchée facilite les déplacements rapides à l'échelle de l'île mais son emprise interrompt la continuité urbaine du quartier résidentiel environnant.

En 1981, la nouvelle station de métro Villa-Maria, construite à proximité du collège du même nom, permet un accès rapide au secteur. Au cours des années 1990, l'avenue de Monkland connaît une certaine revitalisation avec l'ouverture, entre autres, de café-terrasses, de boulangeries et de boutiques.

Architecture

Bâtiment commercial ou de bureaux
    
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 juin 2007