Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Van Horne et Légaré

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Van Horne et Légaré

Arrondissement ou ville :

Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce segment de l'avenue Van Horne est bordé de divers types de résidence : des maisons isolées sur de grands terrains, des maisons jumelées et des maisons en rangée. La plupart des unités datent des années 1930, mais celles qui se trouvent près du chemin de la Côte-des-Neiges sont plus récentes.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Avenue Van Horne, vers l'est, côté nord
©Ville de Montréal, 2006
 
Avenue Van Horne, vers l'est, côté sud
©Ville de Montréal, 2006
 
Maisons en rangée de l'avenue Van Horne
©Ville de Montréal, 2006
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1899

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. Ils divisent l'île en côtes, un ensemble de terres comptant une série de concessions. Ces dernières sont des bandes parallèles étroites et profondes destinées à l’agriculture. D'abord riveraines, les côtes sont ensuite établies à l'intérieur de l'île.

Le chemin de la côte des Neiges est tracé sur un sentier sinueux qui traverse le mont Royal. Au-delà de la montagne, dans sa partie nord-ouest, le chemin est rectiligne. En 1698, on procède au partage des terres de part et d’autre du chemin. En 1815, Louis Valiquette construit une maison sur la terre qui se trouve directement à l'est du secteur. Cette maison fait partie des quelques habitations qui bordent le chemin de la côte des Neiges et qui profitent de la proximité d'un moulin à farine situé directement à l'ouest du secteur, puisant l'énergie du ruisseau Raimbault. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le secteur fait partie des terres exploitées à des fins agricoles à l'ouest du chemin de la côte des Neiges.

haut de page

1900 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Au début du XXe siècle, seules les terres agricoles du côté est du chemin de la Côte-des-Neiges sont subdivisées. Ces lotissements sont desservis par l'avenue Van Horne qui mène jusqu'à la nouvelle ville d'Outremont, érigée en 1895. Lorsque l'avenue Van Horne est tracée vers l'ouest, jusqu'au boulevard Décarie, les terres du côté ouest du chemin de la Côte-des-Neiges sont subdivisées. Dans les années 1930, les terres du secteur sont les premières à être construites. Vingt ans plus tard, l'ensemble du territoire autour du secteur est urbanisé.

Architecture

Maison semi-détachée
 
Maison isolée
  
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 juin 2007