Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Ensemble institutionnel Saint-Ambroise (Beaubien Est et De Normanville)

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Ensemble institutionnel Saint-Ambroise (Beaubien Est et De Normanville)

Arrondissement ou ville :

Rosemont—La Petite-Patrie (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce petit secteur situé le long de la rue Beaubien est constitué de l’église et du presbytère Saint-Ambroise, de l’école Anthelme-Verreau (trois œuvres de l’architecte Ernest Cormier) et de l’école Saint-Ambroise (œuvre de l’architecte Jean-Omer Marchand). Ces édifices composent un ensemble monumental remarquable, tant par la qualité de leur architecture que par le lien historique entre ces deux importants architectes de Montréal.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Rue Beaubien Est angle De La Roche, côté nord vers l’est
©Ville de Montréal, 2004
 
Rue Beaubien Est angle De Normanville, côté nord vers l’est
©Ville de Montréal, 2004
 
Rue Chambord, côté ouest vers le sud
©Ville de Montréal, 2004
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1893

   
Développement du milieu urbain

Au début du XVIIIe siècle, les sulpiciens, seigneurs de l’île de Montréal, ouvrent à la colonisation la côte de la Visitation. Les terres vouées à l’agriculture s’alignent en de longues bandes étroites de part et d’autre du chemin de la côte de la Visitation qui deviendra l’actuel boulevard Rosemont. En 1879, le secteur présenté ici fait partie de la propriété Hughes. Tout ce territoire reste agricole jusqu’au début du XXe siècle.

haut de page

1894-1919

   
Développement du milieu urbain

Dans les années 1890, toute la banlieue de Montréal connaît une forte croissance, favorisée entre autres par l’arrivée du tramway électrique. Les travailleurs, qui bénéficient désormais d’un transport public, peuvent quitter les vieux quartiers pour s’établir en périphérie.

Dès 1895, une centaine de familles s’installent sur les nouveaux lotissements situés au nord de la voie ferrée du Canadien Pacifique (anciennement le Quebec, Montreal, Ottawa & Occidental Railway), où l’on fonde aussitôt la paroisse de Saint-Édouard. En 1907, le développement vers l’est, s’arrête toutefois à la rue De La Roche (anciennement Dufferin). Au-delà, jusqu’à la rue Garnier, l’ancienne terre Hughes n’a pas encore été divisée, mais on y a tracé la rue Beaubien. En 1914, le même îlot comprend déjà une série de maisons contiguës. Tout le reste du secteur est loti, mais reste inhabité.

haut de page

1920-1939

   
Développement du milieu urbain

L’augmentation rapide de la population entraîne la formation de la paroisse de Saint-Ambroise, érigée en 1923. On construit en 1925 le presbytère et l’église. En 1924-1925, l’école Saint-Ambroise est édifiée. La construction de l’école Saint-Ambroise-Annexe (anciennement Anthelme-Verreau), suit de près en 1929-1930. Tous ces édifices mettent la brique à l’honneur dans des appareillages remarquables. En outre, ces écoles s’insèrent parmi les séries de duplex et de triplex qui accueillent les nouveaux résidants, surtout des employés et des ouvriers. Parallèlement, la rue Beaubien acquiert un caractère commercial, avec ses bâtiments intégrant un commerce au rez-de-chaussée et un logement à l’étage.

Architecture

Édifice de culte
 
École
 
École

Bâtiment commercial et résidentiel
    
haut de page

1940 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Après la Seconde Guerre mondiale, le peuplement du quartier se poursuit. Les séries de maisons en rangée et contiguës occupent tout le secteur. La rue Beaubien constitue l’artère commerciale et de services, tout comme aujourd’hui. En 1955, on trouve déjà plusieurs commerces, une succursale de la Banque Canadienne Nationale, la Caisse populaire Saint-Ambroise, des bureaux, un restaurant, etc.

Architecture

Immeuble de rapport
    
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 juin 2007