Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Hôpital Royal Victoria

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Hôpital Royal Victoria

Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur, adossé au mont Royal, comprend les édifices de l'hôpital Royal Victoria et plusieurs bâtiments de l'université McGill dont des résidences d'étudiants, un complexe sportif et le pavillon Strathcona d'anatomie et de médecine dentaire. Le site de la maison Ravenscrag, aujourd'hui utilisé par l'hôpital, offre des vues imprenables sur la ville grâce au dégagement du réservoir McTavish, situé de l'autre côté de l'avenue des Pins Ouest. L'esprit médiéval des pavillons de l'hôpital, qui se développent dans l'axe de la rue Université, ajoute au caractère particulier de cet ensemble bâti.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Passage entre les pavillons de l'Université McGill, vers le sud
©Ville de Montréal, 2008
 
L'entrée de la maison Ravenscrag (aujourd'hui l'Institut Allan Memorial), avenue des Pins Ouest
©Ville de Montréal, 2008
 
Rue University, vers la montagne
©Ville de Montréal, 2008
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1879

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. À l'extérieur de la ville, le territoire est divisé en concessions et consacré à l'agriculture. Dès 1675, un sentier relie la ville au fort de la Montagne, installé sur le flanc sud du mont Royal. Ce fort fait partie du domaine des sulpiciens qui y exploitent une ferme, des vergers, des vignobles et une carrière de pierres.

À partir de 1760, la bourgeoisie anglophone de Montréal acquiert des terres à l'est du domaine des sulpiciens. Les riches marchands de fourrure, tels Joseph Frobisher, James McGill et Simon McTavish, y érigent leurs maisons de campagne. La ville, concentrée dans le Vieux-Montréal, continue de prendre de l'expansion et, vers 1840, les grandes propriétés sur le flanc de la montagne sont divisées en lots à bâtir. Plusieurs habitations opulentes sont construites dans cette partie de la ville surnommée le Square Mile.

En 1862, Hugh Allan (1810-1882), important financier du pays, impliqué dans le transport maritime et ferroviaire, fait construire une somptueuse maison dans le secteur, sur l'ancienne propriété de Simon McTavish. Nommé Ravenscrag, le bâtiment est implanté sur un promontoire. Depuis sa tour, il peut observer la ville à ses pieds, ainsi que les activités du port.

Architecture

Maison isolée
    
haut de page

1880-1945

   
Développement du milieu urbain

À la fin du XIXème siècle, on érige dans le secteur le pavillon central de l’hôpital Royal Victoria. Ce pavillon, situé au nord de l'avenue des Pins Ouest et à l'ouest de la rue University, comprend deux ailes symétriques qui définissent une cour avant. En 1908, le nouveau pavillon médical de l’université McGill est construit au sud de l'avenue des Pins Ouest, vis-à-vis de l'hôpital qui se développe en gagnant du terrain sur la montagne. Entre 1914 et 1916, l'hôpital construit le pavillon Ross Memorial et le pavillon des femmes en 1926. McGill aménage un stade sur le flanc de la montagne en 1920. Ce dernier est agrandi en 1939.

Architecture

Hôpital ou clinique
 
Hôpital ou clinique
  
haut de page

1946 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

L'hôpital Royal Victoria est agrandi par la construction de bâtiments d'une dizaine d'étages pendant les années 1970. L'Université McGill agrandit son stade en 1956 et en 1994. À partir de 2000, l'Université érige trois nouveaux pavillons entre l'avenue du Docteur-Penfield et la rue University : le pavillon de génomique, le pavillon Wong et le pavillon Trottier encadrent un passage piétonnier, le square Tomlison, aménagé en 2004.

Intervention(s) contemporaine(s)
d'intérêt

Insertion contemporaine
 
Insertion contemporaine
  
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 6 janvier 2009