Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Ancien Cartierville (Gouin Ouest et autoroute des Laurentides)

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Ancien Cartierville (Gouin Ouest et autoroute des Laurentides)

Arrondissement ou ville :

Ahuntsic-Cartierville (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce segment du boulevard Gouin Ouest est un ancien secteur de villégiature. Les maisons de campagne, toutes revêtues de clin de bois, ont de généreuses cours avant plantées de grands arbres. La chaussée élargie, tracée en courbe douce, comprend une piste cyclable. La rivière des Prairies est visible entre les maisons situées du côté nord du boulevard.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Côté nord du boulevard Gouin Ouest, vers l'ouest
©Ville de Montréal, 2004
 
Boulevard Gouin Ouest, vers l'est
©Ville de Montréal, 2004
 
Boulevard Gouin Ouest, vers l'est
©Ville de Montréal, 2004
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1875

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal. Ils divisent alors le territoire en concessions afin de l'ouvrir à la colonisation. Les terres sont progressivement consacrées à l'agriculture. L'activité principale se trouve à l'est du secteur où le moulin du Gros-Sault est aménagé sur l'île Perry en 1798. Quelques maisons de ferme longent le boulevard Gouin Ouest qui se nomme alors le chemin du Bord-de-l'Eau.

En 1801, à l'ouest du secteur, un service de traversier vers l'île Jésus est offert par François Plouffe, en amont des rapides. On nomme l'Abord-à-Plouffe les deux rives de cet endroit où la rivière est la plus étroite. Ici s'arrêtent les nombreux cageux qui se préparent à sauter les rapides du Sault-au-Récollet. Ils déplacent leurs billots sur l'eau par ensembles de grands radeaux reliés les uns aux autres. Ces immenses trains de bois flottants sont transportés de la région des Grands Lacs ou de la rivière des Outaouais jusqu'au port de Québec. En 1834, le traversier est remplacé par un pont couvert en bois construit par Pascal Persillier dit Lachapelle, entrepreneur et meunier du moulin du Gros-Sault.

haut de page

1876-1945

   
Développement du milieu urbain

Des petits chalets sont érigés le long du chemin du Bord-de-l’Eau entre le village de Cartierville, établi à l'ouest du secteur, et celui de Bordeaux, à l'est. En 1910, le chemin est nommé boulevard Gouin en l'honneur de Lomer Gouin (1861-1929), premier ministre puis lieutenant-gouverneur du Québec.

Pendant les années 1920, on construit des maisons à parement de brique entre les chalets recouverts de clin de bois. En 1924, on construit l'hôpital Sacré-Coeur pour tuberculeux et incurables du côté sud du boulevard Gouin, directement à l'ouest du secteur qui est encore très campagnard. En face de l'hôpital se trouve l'embouchure du ruisseau Notre-Dame-des-Anges, aujourd'hui intégré au parc Raimbault. En 1931, les rues entre l'hôpital et la rue Filion sont tracées mais les terres à l'est du secteur sont encore agricoles.

Architecture

Maison isolée
 
Maison isolée
 
Maison isolée

Maison isolée
    
haut de page

1946 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

À la fin des années 1950, l’urbanisation rejoint la rivière des Prairies. Pendant les années 1960 le développement urbain est en plein essor, autant à Cartierville qu'à Bordeaux. Le développement suburbain de Laval est aussi en cours. Le pont Médéric-Martin de l'autoroute 15 est construit, lors de l'aménagement du réseau autoroutier montréalais, afin d'accommoder les déplacements vers le nord. Ce pont chevauche le boulevard Gouin Est, immédiatement à l'est du secteur.

Malgré ces multiples changements au paysage urbain du secteur, les maisons villageoises et les chalets qui longent le boulevard Gouin conservent leur charme. Seuls quelques bâtiments nouveaux sont construits sur le boulevard. On reconnaît ces derniers par leur volumétrie plus horizontale et par l'espace alloué aux voitures.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 30 août 2013