Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Cimetière Hawthorne-Dale (Pointe-aux-Trembles)

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Cimetière Hawthorne-Dale (Pointe-aux-Trembles)

Arrondissement ou ville :

Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur comprend un parc et un cimetière. Une partie du parc-nature Pointe-aux-Prairies occupe le segment au sud de la rue Sherbrooke. Le parc est aménagé en aire de pique-nique riveraine entre le fleuve Saint-Laurent et la rue Notre-Dame Est. Entre la rue Notre-Dame et la rue Sherbrooke, le secteur est boisé et aménagé avec des sentiers pédestres. Le cimetière protestant Hawthorne-Dale occupe le segment au nord de la rue Sherbrooke. Une allée en boucle permet de faire le tour de son parterre gazonné planté d'arbres matures de diverses essences.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Rue Notre-Dame Est, vers l’ouest
©Ville de Montréal, 2004
 
Parc-nature Pointe-aux-Prairies, secteur du fleuve
©Ville de Montréal, 2004
 
Cimetière Hawthorne-Dale
©Ville de Montréal, 2004
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1895

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et planifient le développement du territoire pour l'ouvrir à la colonisation. Ils divisent l'île en côtes, un ensemble de terres comptant une série de concessions. Celles-ci sont des bandes parallèles étroites et profondes destinées à l’agriculture. D'abord riveraines, les côtes sont ensuite établies à l'intérieur de l'île. En 1805, les terres bordant les rives du fleuve Saint-Laurent, sur la pointe est de l’île de Montréal, sont subdivisées.

En 1876, le secteur est composé de trois lots agricoles bordant le fleuve. Une grande maison est installée du côté sud de la rue Notre-Dame Est. Cette propriété appartient à Hugh Allan, né en Écosse en 1810 et venu s’installer à Montréal en 1826. Chef de file de l’industrie de transport, promoteur et financier, il est propriétaire de nombreux édifices et terrains à Montréal.

haut de page

1896-1945

   
Développement du milieu urbain

En 1896, le Canadien National (anciennement la Chateauguay & Northern Railway) implante ses voies ferrées dans l’est de l’île de Montréal. Le tracé du chemin de fer passe au nord de la rue Notre-Dame Est. Un tramway circule dans l’emprise de la voie ferrée et se rend jusqu’au Bout-de-l’Île. L'emprise traverse le secteur.

En 1910, la Compagnie du cimetière Mont-Royal, qui a déjà des installations sur la montagne, ouvre un second cimetière protestant dans l'est. Le cimetière Hawthorne-Dale est aménagé sur une terre agricole donnant sur la rue Notre-Dame Est. Ce cimetière est planté d'une grande variété d’essences d’arbres. Les pierres tombales sont très peu élevées et discrètes.

haut de page

1946 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Dans les années 1950, la rue Sherbrooke est prolongée vers l’est. Cette rue coupe le secteur en deux parties et devient le moteur de développement de la pointe est de l’île de Montréal.

Dans les années 1980, la partie nord du secteur est toujours occupée par le cimetière Hawthorne-Dale tandis que la partie sud est aménagée en parc-nature de la communauté urbaine de Montréal. Au bord du fleuve, une structure d'acier, érigée sur les fondations de l'ancienne maison de Hugh Allan, rappelle le profil du bâtiment, incendié en 1998.

haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 juin 2007