Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
Rue Saint-Denis (entre Crémazie Est et Jean-Talon Est)

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

Rue Saint-Denis (entre Crémazie Est et Jean-Talon Est)

Arrondissement ou ville :

Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

La rue Saint-Denis est l'une des grandes voies résidentielles montréalaises. Ce segment de la rue, construit durant les années 1920, est planté d'alignement d'arbres et encadré par des habitations mitoyennes de trois étages à parement de brique d'argile. La plupart des bâtiments ont des balcons et des escaliers extérieurs, des boiseries élaborées et des fenêtres avec vitraux. Les façades sont couronnées de parapets aux formes variées.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Rue Saint-Denis vers le sud, à l'angle de la rue de Castelnau
©Ville de Montréal, 2004
 
Ensemble bâti typique de la rue Saint-Denis, côté est
©Ville de Montréal, 2004
 
Rue Saint-Denis vers le nord, à partir du trottoir est
©Ville de Montréal, 2004
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1663-1892

   
Développement du milieu urbain

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal. Ils divisent le territoire en concessions afin de l'ouvrir à la colonisation. Jusqu'au milieu du XIXe siècle, presque tout le territoire est consacré à l'agriculture et habité par des fermiers.

Vers 1870, on lotit les terres longeant la rue Lajeunesse (anciennement le chemin du Sault). Ce chemin est très fréquenté car il mène à la rivière des Prairies. Au carrefour du chemin du Sault et du boulevard Crémazie (anciennement la côte Saint-Laurent), se trouvent quelques maisons, un maréchal-ferrant et l'hôtel Bougie, un hôtel bien connu situé à mi-chemin entre le Vieux-Montréal et le village du Sault-au-Récollet. Un autre noyau de peuplement se forme à la hauteur de la rue de Castelnau car il s'y trouve une barrière où les voyageurs acquittent un droit de péage.

Aujourd'hui, des traces du cadastre agricole sont encore visibles sur la rue Saint-Denis. Le segment de la rue situé au nord de la rue Jean-Talon, tracé sur le lotissement de la ferme Lalonde, n'est pas dans le même axe que le segment au sud qui adopte l'orientation du lotissement de la ferme Comte.

haut de page

1893-1930

   
Développement du milieu urbain

En 1893, la Montreal Park & Island met en service un nouveau tramway électrique. Le tramway Millen suit un tracé qui correspond aux actuelles rues Saint-Dominique, Jean-Talon et Lajeunesse jusqu'à la petite agglomération surnommée village Bougie et continue à travers les champs jusqu'au village du Sault-au-Récollet. Ce mode de transport public rapide amorce l'expansion de la ville vers le nord.

En 1910, la paroisse Saint-Alphonse-d'Youville est fondée. L'hôtel Bougie sert à la fois de chapelle et d'école. En 1911, l'installation des ateliers d'Youville à l'angle des boulevards Saint-Laurent et Crémazie crée de l'emploi pour trois cent ouvriers qui construisent et réparent les tramways. En l'espace d'un an le nombre de familles à Villeray a presque doublé. Pendant les années 1920, on construit les bâtiments bordant la rue Saint-Denis. Désormais, tout le territoire au sud du boulevard Crémazie est un vaste quartier résidentiel.

Architecture

Maison isolée
 
Maison en rangée
 
Maison isolée

Immeuble de rapport
    
haut de page

1931 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Le marché Jean-Talon, autrefois nommé le marché du Nord, est construit au sud du secteur afin de relancer l'économie lors de la crise des années 1930. Ce marché, situé entre les quartiers de Rosemont et de Villeray, est l'un des plus fréquentés de la ville. À cette époque, le territoire au sud du boulevard Crémazie est complètement urbanisé tandis que le paysage au nord du boulevard est encore composé de terres cultivées et de boisés.

Dans les années 1960, on construit le boulevard Métropolitain au dessus du boulevard Crémazie. L'autoroute forme une barrière physique entre les quartiers situés de part et d'autre. Le réseau du métro est aussi mis en place à cette époque. Il reprend le trajet du tramway Millen et permet des déplacements encore plus rapides vers le nord de l'île. Très peu de nouveaux bâtiments sont construits sur la rue Saint-Denis.

Architecture

Théâtre / auditorium / cinéma
 
Bâtiment commercial et résidentiel
  
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 22 janvier 2010