Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
 

FICHE DU SECTEUR
L'île des Soeurs

Identification  
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
 Nom du secteur :

L'île des Soeurs

Arrondissement ou ville :

Verdun (Montréal)

Localisation :

Plan de localisation Plan de localisation

Ce secteur se trouve dans la partie sud de l'île des Soeurs. Sa planification urbaine a été élaborée en collaboration avec l'architecte de réputation internationale Ludwig Mies Van der Rohe. On y retrouve trois tours d'habitation conçues par cet architecte ainsi qu'une station-service et des ensembles résidentiels de plus petit gabarit. Les principes d'aménagement du secteur sont de construire en hauteur afin de dégager de grands espaces libres au sol, de préserver l'accès public aux berges, de séparer les circulations piétonnes et automobiles et d'orienter les bâtiments de façon à permettre des percées visuelles sur le fleuve.
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Boulevard de l'Île-des-Soeurs, vers le sud
©Ville de Montréal, 2007
 
Habitations "Val de l'Anse" vers le fleuve Saint-Laurent
©Ville de Montréal, 2007
 
Boulevard de l'Île-des-Soeurs, vers le nord
©Ville de Montréal, 2007
haut de page
Un voisinage, son histoire  
 

1636-1769

   
Développement du milieu urbain

En 1636, Jean de Lauzon, futur gouverneur de la Nouvelle-France, se fait concéder l'île de Montréal. Il reçoit d'autres territoires, notamment la vaste seigneurie de la Citière sur la rive sud du fleuve, comprenant l'île Saint-Paul (aujourd'hui l'île des Soeurs).

En 1663, les sulpiciens deviennent seigneurs de l'île de Montréal et l'année suivante, Jean de Lauzon concède l'île Saint-Paul à Jacques Le Ber, Claude Robutel et Jean de La Vigne qui séparent le territoire en trois parts égales. Jean de La Vigne cède assez rapidement sa part à Marie Le Ber, la soeur de Jacques Le Ber. En 1676, les deux parts Le Ber réunies deviennent le fief de Saint-Paul et l'autre tiers, le fief Lanoue.

En 1706, les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame achètent le fief Lanoue. En 1769, elles achètent le fief Saint-Paul et deviennent l'unique propriétaire de l'île.

haut de page

1770-1961

   
Développement du milieu urbain

À partir de 1770, les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame se font construire des habitations, des granges et hangars sur l'île Saint-Paul. En 1850, elles font appel à une main d'oeuvre supplémentaire, des servantes nourries et logées, qui les aident pour les récoltes et l’élevage du bétail.

À la fin du XIXe siècle, la congrégation et la municipalité de Verdun se disputent l'appartenance de l'île et les redevances de taxes. À partir de 1899, l'île Saint-Paul est régie par un conseil de comté comme si elle formait une municipalité distincte.

Les soeurs poursuivent leurs activités agricoles jusqu'en 1956. Le conseil général de la congrégation vend alors l'île à la "Quebec Home and Mortgage Corporation Ltd.". Dès lors, le gouvernement Duplessis adopte une loi qui sanctionne l'annexion de l'île à la Ville de Verdun.

haut de page

1962 à aujourd'hui

   
Développement du milieu urbain

Le pont Champlain est ouvert à la circulation en 1962. Il relie Montréal à la Rive-Sud, en passant par l'île Saint-Paul, ce qui en facilite l'accès. Les premières esquisses d'aménagement de l'île sont réalisées par l'agence montréalaise de Harold Ship mais en 1965, la mise en oeuvre du projet passe aux mains de la compagnie " Metropolitan Structures" de Chicago.

Le plan d'ensemble de ce que l'on appelle dorénavant l'Île-des-Soeurs, est réalisé par la firme américaine Johnson, Johnson & Roy. L'architecte d'origine allemande Ludwig Mies van der Rohe est chargé de la conception des immeubles en hauteur, l'architecte américain Stanley Tigerman de celle des maisons en rangée et l'architecte montréalais Philip Davis Bobrow de celle des immeubles de moyenne hauteur. Au cours des années 1970 et 1980, d'autres ensembles résidentiels sont construits sur l'île. On trouve entre autres dans le secteur des habitations mitoyennes qui bordent la rue de Gaspé et la tour d'habitation "Val de l'Anse", conçue par l'architecte montréalais Dan S. Hanganu.

Architecture

Tour d'habitation
 
Station-service
 
Tour d'habitation
haut de page
Bibliographie  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du secteur,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
 
Droits réservés, 2002-2014
Données mises à jour le 20 novembre 2007