Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Ancinne brasserie Dawes & Co., façade sud
©Ville de Montréal, 2006
 
Ancienne brasserie Dawes & Co., façade nord
©Ville de Montréal, 2007
 
Ancienne brasserie Dawes & Co., façade ouest
©Ville de Montréal, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Brasserie Dawes and Co.

Autres appellations :
  • Vieille Brasserie
  • Centre civique de Lachine
  • Complexe culturel Guy-Descary
Adresse civique :
  • 2801, boulevard Saint-Joseph
Arrondissement ou ville :

Lachine (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Brasserie Dawes and Co.
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Boulevard Saint-Joseph

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1861

Nom du propriétaire constructeur :
  • Dawes & Co.
    (propriétaire de environ 1861 à environ 1930)
    Vers 1817, le fermier Thomas Andrew Dawes (vers 1785-1863) devient employé de la brasserie Joseph Chapman, à Montréal. À la mort du propriétaire en 1836, Dawes prend en charge l’entreprise, qu’il fait prospérer notamment en ouvrant une nouvelle brasserie à Lachine, dirigée après sa mort par ses fils James Powley (1818-1879) et Thomas Amos (1829-1908). Au fil des ans, l’entreprise Dawes & Sons se porte acquéreur de plusieurs terres pour la culture des céréales et du houblon et devient l’un des plus importants brasseurs de la région de Montréal, avec la Dow & Co. et la brasserie Molson. En 1863, elle se classe deuxième en termes de production de bière. Sa bière la plus célèbre est la Black Horse, représentée par un magnifique percheron noir. D’ailleurs, la famille Dawes importe et élève cette race de chevaux, qui assurent le transport des lourdes barriques de bière et constituent un excellent véhicule publicitaire pour la compagnie.

    En 1909, à l’instigation du petit-fils du fondateur, Andrew J. Dawes, 14 brasseries, dont la Dawes, la Dow, la Ekers et la Union, se regroupent pour fonder une association commerciale : la National Breweries Limited. Malgré la formation de cette association, la brasserie Dawes continue d’opérer et utilise les bâtiments de Lachine jusqu’en 1922, date à laquelle elle déménage ses activités dans les installations de la Imperial Brewery, construites en 1909 sur la rue Saint-Maurice, à Montréal. La brasserie Dawes demeure toutefois propriétaire des lieux jusque vers 1930.

haut de page
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Lachine Racing Canoë Club
    (propriétaire de 1937 à 1974)
    Le Lachine Racing Canoë Club occupe le bâtiment de la vieille brasserie à partir de 1937. Après l’âge d’or industriel de Lachine, les activités de villégiature deviennent très populaires et différents clubs privés sont aménagés sur les abords du lac Saint-Louis. Le club de canoë vend ses installations en 1974.
  • Ville de Lachine
    (propriétaire de 1974 au 2002-01-01)
    En 1974, la vieille brasserie est acquise par la Ville de Lachine, qui achète également la maison du Brasseur l’année suivante. Après sa restauration, les services récréatifs et communautaires emménagent au rez-de-chaussée de la vieille brasserie. À la fin des années 1970, le second étage est occupé par une boîte à chanson, soit le Café des Berges. Après l’acquisition et la rénovation de l’ancien entrepôt voisin au début des années 1990, la Ville de Lachine fait communiquer ce dernier avec la vieille brasserie par un tunnel déjà existant et remis en état. De plus, la maison du Brasseur est reliée à l’entrepôt par une nouvelle passerelle. Les trois bâtiments ainsi rattachés créent un imposant complexe dénommé centre culturel Guy-Descary. Le bâtiment de la vieille brasserie est utilisé aujourd’hui pour différentes activités, telles des réunions et des réceptions pour divers organismes ainsi que pour le grand public.
  • Ville de Montréal
    (propriétaire du 2002-01-01 à aujourd'hui)
    À la suite des fusions municipales de 2002, les activités récréatives et communautaires de l’arrondissement de Lachine se poursuivent dans ces trois édifices témoins des débuts de l’ère industrielle.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 31 mars 2007 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1974
    Fin des travaux : 1976
    Restauration ou recyclage du bâtiment.
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-19-0002-01

Propriété :

9999-19-0002

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 1 novembre 2012