Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison du chauffeur
©Ville de Montréal, 2007
 
Façade sud et mur pignon est
©Ville de Montréal, 2007
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison du chauffeur

Adresse civique :
  • 9185, boulevard Gouin Ouest
Arrondissement ou ville :

Ahuntsic-Cartierville (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Parc régional du Bois-de-Saraguay
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Village de Saraguay (Bois de Saraguay)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1931

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Robert et Francis Findlay
    (architectes)
    Robert Findlay débute la pratique de son métier lors d’un apprentissage en Écosse. Il s’installe à Montréal en 1885 et travaille dans des agences, dont celle d’A. F. Dunlop, jusqu’en 1890 alors qu’il ouvre sa propre agence. Son fils Francis Robert devient son associé en 1913 et leur agence reste active jusqu’en 1941. Robert Findlay fait surtout sa marque dans les projets de résidences cossues de la bourgeoisie anglo-montréalaise mais il conçoit également des bâtiments publics et des places d’affaires.
Nom du propriétaire constructeur :
  • William Watson Ogilvie
    (propriétaire de 1931 à environ 1965)
    Membre de la famille Ogilvie, une riche famille bourgeoise anglophone de Montréal ayant notamment fondée une des plus importantes entreprises meunières du Canada, William Watson Ogilvie (ne pas confondre avec le fondateur de la Ogilvie Milling Company William Watson Ogilvie (1835-1900)), fait construire en 1930 une somptueuse résidence d’été (appelé le manoir Ogilvie) conçue selon les plans de l’architecte de renom Robert Findlay et implantée sur sur le bord de la rivière des Prairies à Saraguay. L’année suivante, William Watson Ogilvie mandate à nouveau Robert Findlay pour la construction d’une maison pour son chauffeur à l’entrée de son domaine. Propriété des héritiers de William Watson Ogilvie (décédé vers 1965) jusqu’en 1973, le manoir Ogilvie est incendié puis démoli en 1985.
haut de page
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Communauté urbaine de Montréal
    (propriétaire de 1981 au 2001-12-31)
    Créée en 1970, la Communauté urbaine de Montréal, regroupe toutes les municipalités de l’île. Fournisseur de services à caractère régional, elle exerce diverses compétences dans de nombreux domaines, comme la police et le transport en commun. Entre 1970 et 1992, la CUM se porte acquéreur de plusieurs terrains afin de créer des grands parcs régionaux.
  • Ville de Montréal
    (propriétaire du 2002-01-01 à aujourd'hui)
    À la suite des fusions municipales et la réorganisation administrative de 2002, les bâtiments implantés dans les parcs régionaux appartenant à la CUM deviennent propriétés de la Ville de Montréal.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-09-0009-01

Propriété :

9999-09-0009

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 septembre 2012