Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade principale de la caserne no 43 sur la rue Fleury Est
©J. Jabourian, 2008
 
La caserne no 43 à l’angle de la rue Fleury Est et de l’avenue Charton
©J. Jabourian, 2008
 
Façade latérale de la caserne no 43 et détails de sa tour à boyaux
©J. Jabourian, 2008
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Caserne #43

Adresse civique :
  • 1945, rue Fleury Est
Arrondissement ou ville :

Ahuntsic-Cartierville (Montréal)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1949-1950

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Donat Beaupré
    (architecte, Cité de Montréal)
    Nous n’avons que peu de renseignements sur l’origine et la formation de cet architecte. Donat Beaupré devient membre de l’Association des architectes de la Province de Québec en 1914. À l’emploi de la Cité de Montréal à partir de 1923, il devient l’architecte en chef de la Cité en 1931, poste qu’il occupe jusqu’à la fin des années 1950. Il prend sa retraite du monde municipal en 1961. Durant son mandat, Beaupré est à la tête d’une équipe formée d’une dizaine d’architectes et d’une vingtaine de dessinateurs. Parmi les tâches qui lui incombent, l’architecte en chef de la Cité voit à la préparation des plans et des cahiers de charges, il agit à titre d’architecte consultant auprès des firmes privées employées par la Ville et il surveille la construction des édifices municipaux. Donc, durant plus de 25 ans, tous les plans d’architecture des immeubles municipaux sont signés par Donat Beaupré, qui reçoit ainsi le mérite de la réalisation des constructions, même si les plans ont été préparés par d’autres architectes de son équipe ou par des architectes en pratique privée. Parmi les édifices industriels qui lui sont attribués, mentionnons l’incinérateur et l’écurie de la cour des Carrières, 1500, rue des Carrières (1929), l’écurie de la cour Madison, 2160, rue Madison (1931), le garage de la cour Honoré-Beaugrand, 7944, rue Hochelaga (1932) et l’incinérateur Dickson, 2200, rue Dickson (1954-1955). De plus, avec l’architecte Lucien Kéroack (1886-1951), il est responsable de la conception du Pavillon administratif du Jardin botanique de Montréal, 4101-4601, rue Sherbrooke Est (1932-1933). Deux autres casernes de pompiers montréalaises ont été conçues par Donat Beaupré, soit la caserne no 46, 4760, avenue Cumberland (1930) et la caserne no 4, 5260, avenue Van Horne (1950).
Nom du propriétaire constructeur :
  • Ville de Montréal
    (propriétaire de environ 1949 à aujourd'hui)
    La caserne no 43 est construite entre 1949 et 1950 sur un terrain situé à l’angle de la rue Fleury Est et l’avenue Charton. La préparation des plans est confiée à l’architecte de la Cité de Montréal Donat Beaupré. La Ville de Montréal est toujours propriétaire de ce bâtiment qui a conservé sa fonction initiale de caserne de pompiers
haut de page
 
 

©Ville de Montréal, 1995
 
 
Histoire  
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 13 mai 2009 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1981
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Modifications à la tour de séchage et au mât de descente

    Concepteur de la transformation :
    Ville de Montréal
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1989
    Fin des travaux : 1993
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Transformation majeure de la façade.

    Rénovation complète de l’intérieur et des façades et agrandissement de deux étages du côté est

    Concepteur de la transformation :
    Ville de Montréal
     
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-09-0006-01

Propriété :

9999-09-0006

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 septembre 2012