Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
La façade de pierre construite en 1846.
©Denis Tremblay, 2006
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Immeuble François-Xavier Brazeau

Adresse civique :
  • 115, rue de la Commune Est
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Immeuble Alexandre-Roy
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1846

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Augustin Laberge
    (entrepreneur)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Alexandre Roy (marchand)
    (propriétaire de 1837 au 1884-11-24)

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

L’entente entre Alexandre Roy et François-Xavier Brazeau pour la construction de l'immeuble est stipulée dans un bail signé le 6 novembre 1845 (notaire, J. Belle) qui doit prendre effet le premier mai 1846, pour une durée de neuf ans (il sera renouvelé); l'entente masque peut-être d'autres considérations d'affaires. Un protêt du 28 juillet 1846 à propos d’un litige concernant un mur mitoyen en mauvais état nous apprend qu’Augustin Laberge est l’entrepreneur responsable des travaux envers Brazeau (notaire C.E. Belle).

haut de page
Histoire  

Avertissement

Ce bâtiment est un vestige intégré à l'immeuble Alexandre-Roy.

Histoire du bâtiment

Cette « voûte » (entrepôt et autres usages possibles) est bâtie en 1846 par François-Xavier Brazeau à la demande d’Alexandre Roy. Brazeau loue de Roy, pour neuf ans à compter de mai 1846, l'emplacement allant de la rue Saint-Paul à la rue des Commissaires (rue de la Commune) qui comprend déjà une maison-magasin sur Saint-Paul. Il est convenu que Brazeau fera construire à ses propres frais ce nouvel immeuble de quatre étages, face au port. Il engage l’entrepreneur Augustin Laberge pour effectuer les travaux. Locataire à long terme des deux bâtiments, Brazeau sous-loue également à d'autres marchands. Au fil des années, Brazeau lui-même et ses sous-locataires utilisent probablement l'immeuble construit en 1846 à des fins d'entreposage. De plus, en 1851 une entreprise de navigation y installerait ses bureaux pour une courte période, en transit entre deux autres bâtiments du même secteur qui font également face au port.

Ce bâtiment est relié à la maison-magasin de la rue Saint-Paul en 1859-1860 alors que l'on transforme le tout en un seul grand immeuble dont les façades sont celles des deux bâtiments antérieurs. Alexandre Roy et François-Xavier Brazeau sont toujours respectivement propriétaire et locataire au moment des travaux.

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 14 janvier 2016 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1859
    Fin des travaux : 1860
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Intégration du bâtiment dans l'immeuble Alexandre-Roy. La façade de pierre est conservée.


     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-65-5442-02

Propriété :

0040-65-5442

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 5 janvier 2016