Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2009
 
Élévation rue Saint-Paul.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Élévation arrière.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Pierre-Delorme

Adresses civiques :
  • 168, rue Saint-Paul Ouest
  • rue de la Capitale
    (façade secondairesans numéro civique)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

entre 1865 et 1872

Nom du propriétaire constructeur :
  • Pierre Delorme (marchand de cuir)
    (propriétaire du 1865-01-26 au 1869-10-19)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

Henry Judah acquiert l’emplacement de la Ville de Montréal à la suite de l’expropriation du lot pour l’élargissement de la rue de la Capitale le 21 décembre 1864 (notaire C.F. Papineau). L’acquéreur « s’oblige de démolir les bâtisses qui se trouvent sur la dite lisière de terre acquise pour l’élargissement de la dite rue de la Capitale d’ici au premier de juin prochain ». Le plan dressé lors de l’expropriation montre que trois bâtiments sont construits sur le lot, un donnant sur Saint-Paul, un sur de la Capitale et un dans une cour intérieure. Le 26 janvier 1865, Judah revend l’emplacement et un magasin de deux étages à Pierre Delorme toujours avec l’obligation de libérer l’espace nécessaire à l’élargissement de la rue (notaire T.B. Doucet). Une augmentation de 1 000 $ de la valeur du rôle foncier entre 1865 et 1866 est probablement liée aux modifications nécessaires apportées au bâtiment de la rue de la Capitale. Une seconde augmentation de 1 400 $ entre 1866 et 1867 réfère sans doute à l’ajout d’un étage et à la transformation de la façade de l’immeuble rue Saint-Paul, à moins que celui-ci ait été reconstruit. À tout le moins, lorsque Delorme vend le terrain à John Pratt le 19 octobre 1869, le magasin de deux étages est alors décrit à trois étages (notaire L.N. Dumouchel). Une dernière augmentation de la valeur du rôle foncier de 6 000 $ en 1871 à 9 000 $ en 1872, pourrait correspondre à l’ajout d’une adjonction qui comblerait la cour et créerait le magasin-entrepôt couvrant tout le lot, à moins qu’elle réfère à la construction d’un nouveau bâtiment.

haut de page
 
 

©Denis Tremblay, 2006
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

À ce jour, aucune certitude n’a pu être établie quant à la date de construction de ce magasin-entrepôt. Une hypothèse semble néanmoins davantage plausible. En effet, il semble que ce soit le marchand de cuir Pierre Delorme, propriétaire du terrain avec un magasin de deux étages et d’autres bâtiments à compter de 1865, qui ait fait construire ou transformer l’immeuble existant donnant sur la rue Saint-Paul en un magasin de trois étages, incluant le rez-de-chaussée, au cours des années 1866-1867. Delorme qui occupait le bâtiment depuis 1859, le vend en 1869 à John Pratt mais il en demeure encore le locataire. Toujours selon notre hypothèse, Pratt aurait fait modifier les bâtiments existants en 1871-1872 de manière à constituer un magasin-entrepôt couvrant tout le lot.

L’immeuble loge le commerce en gros et au détail de cuir de la famille Delorme jusqu’en 1955. Stanislas Delorme prend la relève de Pierre en 1883. Puis Wilfrid Delorme prend les rênes de l’entreprise en 1904. Il achète l’immeuble de la succession Pratt en 1928. Bien qu’il décède quatre ans plus tard, l’entreprise Wilfrid Delorme & Company Limited y demeure jusqu’aux années 1950, alors que la succession Delorme vend définitivement la propriété.

Locataire de l’immeuble à partir de 1959, la Cenco Import Company Limited, importatrice de jouets et d’accessoires décoratifs, s’en porte acquéreur en 1967. Propriétaire de l’immeuble voisin à l’ouest ainsi que du magasin-entrepôt au 220, rue Saint-Paul Ouest, la compagnie occupe toujours les lieux en 2005.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • John Pratt
    (propriétaire du 1869-10-19 au 1876-07-22)
  • Succession Wilfrid Delorme
    (propriétaire du 1932-09-13 au 1955-03-24)
  • Cenco Import Company Limited (importatrice de jouets et d’accessoires décoratifs)
    (propriétaire du 1967-03-21 à une date inconnue)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Stanislas Delorme (marchand de cuir)
    (locataire de 1883 à 1904)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 16 novembre 2009 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 2002
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Des travaux sont entrepris notamment à la façade arrière pour lesquels une subvention est accordée.


     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 2008
    Fin des travaux : 2009
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Transformation en petit hôtel, intégrant le l'édifice voisin au 170-172, rue Saint-Paul Ouest.


     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-41-7826-00

Propriété :

0040-41-7826

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 16 novembre 2009