Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 

©Ville de Montréal, vers 1995.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Jacob-Henry-Joseph [1863-1864, Saint-Paul]

Adresse civique :
  • 164, rue Saint-Paul Ouest
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1863-1864

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • James Henry Wells
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Jacob Henry Joseph (homme d’affaires)
    (propriétaire du 1860-03-26 au 1907-02-28)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

Un bail du 15 février 1864 nous informe de la construction en cours du magasin-entrepôt. Il nous donne également des détails sur l’architecte qui a conçu les plans du bâtiment, James H. Wells, et sur les entrepreneurs qui effectuent les travaux soient les charpentiers Beaudoin et Giguère et le maçon James Wall (notaire T.B. Doucet).

haut de page
Histoire  

Histoire du bâtiment

En 1863-1864, l’homme d’affaires Jacob Henry Joseph fait démolir un ancien bâtiment et fait construire ce magasin-entrepôt, sur un terrain qu’il possède depuis 1860. Comme pour d’autres magasins-entrepôts rue Sainte-Hélène bâtis la même année, il fait appel à l’architecte James Henry Wells pour concevoir l’immeuble. En mai 1864, Jonas Brook & Brothers, des fabricants de fils à coudre de Meltham Mills, en Angleterre, représentés à Montréal par leur agent, Alexander Arthur, en deviennent les premiers occupants. L’entreprise qui occupe l’immeuble comme point de vente et non comme lieu de fabrication, y demeure trois ans.

Le magasin-entrepôt conserve une vocation commerciale jusqu’aux années 1970. Occupé brièvement par des prêteurs sur gage, il loge dès 1876 des importateurs et marchands de vins, remplacés par un importateur de thés vers 1900. Pendant 41 ans à compter de 1907, l’immeuble abrite des marchands en gros de fourrures, notamment l’entreprise de Nahim Silver de 1908 à 1922. Cette année-là, les héritiers Joseph vendent le bâtiment à des fourreurs qui occupent les lieux. Ils sont rapidement remplacés par d’autres entreprises spécialisées dans le même domaine.

En 1961, une fleuriste achète l’immeuble et y ouvre sa boutique. Lorsqu’elle le vend dans les années 1970, un photographe y installe sa résidence et pour un temps son studio. Le bâtiment, rénové au début de la décennie 1980, sert de résidence unifamiliale encore en 2005.

Autres occupants marquants
Locataires :
  • Nahim Silver (marchand de fourrures)
    (locataire de 1908 à 1921)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 21 avril 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1983
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment fait l’objet de travaux de restauration pour lesquels une subvention a été accordée.



     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-41-7335-00

Propriété :

0040-41-7335

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 avril 2006