Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2008
 
Élévation principale.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Élévation arrière.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Joseph-Athanase-Normandeau

Adresses civiques :
  • 181, place D'Youville
  • rue de la Capitale
    (façade secondairesans numéro civique)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1827

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Vital Gibault
    (maçon)
  • Louis Tribot dit Lafricain
    (maçon)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Joseph-Athanase Normandeau (orfèvre)
    (propriétaire du 1823-07-15 au 1832-08-08)

Commentaire sur les travaux

Marché de maçonnerie entre Joseph A. Normandeau et Vital Gibault et Louis Tribot dit Lafricain (notaire P. Lukin, 6 février 1827) ; marché de charpenterie et de menuiserie entre Joseph A. Normandeau et David Ward Johnson (notaire P. Lukin, 21 juillet 1827).

haut de page
 
 

©Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Albums de rues E.Z. Massicotte, 8-219-c (détail).
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

Joseph-Athanase Normandeau fait construire cette maison en 1827. Ayant appartenu aux défunts Jean-Baptiste Deleigne et Geneviève Piette, cet emplacement sur lequel est bâtie une maison en pierre de trois étages devient en 1823 la propriété unique de Normandeau et de son épouse Thérèse Deleigne, fille des défunts. À la suite d’un incendie survenu à l’automne 1826 et ayant consumé tout le bâtiment, Normandeau engage les maçons Vital Gibault et Louis Tribot dit Lafricain pour le rebâtir. La localisation de la maison, située à proximité du port alors en face de la Pointe-à-Callière, favorise l’implantation d’auberges et de tavernes accueillant les voyageurs, marins et immigrants. Ainsi, de 1827 aux années 1860, des aubergistes y installent leur établissement et leur résidence. En 1844, alors qu’un commerçant et aubergiste loue l’immeuble, les Normandeau s’engage à faire « une grande porte et un grand chassis, sur le devant de la maison, propres à servir pour un magasin », transformant en quelque sorte le bâtiment en maison-magasin.

À la fin des années 1860, les auberges font place au commerce et à la fabrication. Le bâtiment devient essentiellement l’hôte de marchands et de manufacturiers, notamment de la Montreal Tent Awning and Tarpaulin Company. Entre 1912 et 1918, la succession Normandeau y fait ajouter un étage en pierre. En 1948, la Montreal Tent and Tarpaulin Company Limited devient propriétaire de l’immeuble qu’elle occupe depuis vingt-cinq ans.

À compter du début des années 1990, l’immeuble recyclé en copropriété a retrouvé sa vocation résidentielle.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Montreal Tent and Tarpaulin Company Limited (manufacturier de toiles et de tentes)
    (propriétaire du 1948-01-28 au 1987-12-01)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Montreal Tent Awning and Tarpaulin Company (manufacturier de toiles et de tentes)
    (locataire de 1893 à 1923)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 3 avril 2005 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : entre 1912 et 1918
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Remplacement d'un toit en mansarde ou d'un toit plat par un autre type de toiture.

    Un étage est ajouté au bâtiment et son toit à deux versants est remplacé par un toit plat.
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1988
    Fin des travaux : 1994
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment est recyclé en copropriété.

    Le lot est subdivisé en 1988 et des subventions sont accordées pour des rénovations entre 1991 et 1994.
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-40-8482-00

Propriété :

0040-40-8482

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 23 février 2016