Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 

©Ville de Montréal, vers 1995.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt John-Pratt [1865-1866]

Adresses civiques :
  • 215, rue Saint-Paul Ouest
  • 405, rue Saint-Éloi
    (façade latérale)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Magasins-entrepôts Atwater-Pratt
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1865-1866

Nom du propriétaire constructeur :
  • John Pratt (homme d'affaires)
    (propriétaire de 1865 à 1876)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt

Commentaire sur les travaux

On a longtemps supposé que le bâtiment avait été construit en 1860 pour Edwin Atwater. Cette interprétation reposait sur un marché de construction associé par erreur aux trois autres bâtiments de l'ensemble; il en est de même pour l'architecte George Browne, mentionné dans ce document. Les rôles d'évaluation de 1865 et 1866 indiquent bien qu'un nouveau bâtiment est construit dans cet interval.

haut de page
Histoire  

Histoire du bâtiment

En 1865, John Pratt, un important homme d’affaires de Montréal, achète le bâtiment situé sur cet emplacement et fait aussitôt démolir l’immeuble à vocation commerciale qui s’y trouve. Au courant de l’année 1865-1866, Pratt fait construire un magasin-entrepôt à l’image de sa propriété voisine, soit le 221 St-Paul Ouest. Dès 1866, le marchand en gros de dry goods (marchand importateur de tissus et d’articles de mercerie) Joseph May s’installe dans l’immeuble jusqu’en 1869.

L’activité de commerce en gros dominera au cours des dix premières années pour ensuite laisser une plus grande place à l’activité de fabrication. À partir de 1880 et pour les quinze prochaines années environ, les activités de l’immeuble sont marquées par la présence de trois entreprises liées à l’industrie de la chaussure. Entre 1895 et 1905, un épicier en gros et marchand de vin puis un manufacturier de savon vont se succéder dans l’immeuble. Pendant les quinze années suivantes, on note un retour du secteur de l’épicerie en gros, mais avec la présence d’activités de fabrication et de commerce. Vers 1930 et jusque dans les années 1950, les activités de fabrication et d’entreposage prennent le dessus avec la présence dans l’immeuble de son propriétaire, l’entreprise G.C. Hanford Mfg Company Ltd. De 1960 à 1975 environ, deux fabricants et distributeurs de produits de beauté occuperont tour à tour les lieux.

Au tournant des années 1980, une reconversion fonctionnelle de l’immeuble s’amorce. Désormais, le rez-de-chaussée accueillera des commerces tandis que les étages supérieurs seront divisés en logements. Ce changement s’effectue toutefois sans que d’importants travaux ne soient requis, car l’immeuble a été peu transformé depuis sa construction.

haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-40-2471-00

Propriété :

0040-40-2471

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 novembre 2009