Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 

photographie ©Ville de Montréal, 2000
 
Le dessin est incomplet.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Immeuble Joseph-Amable-Berthelot

Autre appellation :
  • Auberge Bonaparte
Adresse civique :
  • 439-447, rue Saint-François-Xavier
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1886

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Victor Roy
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Joseph-Amable Berthelot (avocat et juge)
    (propriétaire du 1845-12-29 à 1897)
haut de page
Histoire  

Histoire du bâtiment

L’ancien juge de la Cour Supérieure Joseph-Amable Berthelot fait construire cet immeuble de bureaux en 1886. Conçu par l’architecte Victor Roy, le bâtiment remplace deux immeubles servant de cabinets à des membres des professions libérales. À l’origine, il compte trois étages (incluant le rez-de-chaussée) et un demi-étage sous les combles.

Parmi les premiers occupants, on retrouve entre autres les importateurs de matières premières Winn & Holland, la compagnie d’assurances Fire Insurance Association of London, les bureaux de la Merchant’s Bank of Halifax et une compagnie de télégraphie. En 1905, la succession de Joseph-Amable Berthelot engage l’architecte Joseph O. Turgeon afin d’ajouter deux étages à l’immeuble. Le nombre de locataires augmente considérablement après cette transformation.

En 1954, l’immeuble est acheté par la Fédération des oeuvres de charité canadiennes-françaises, un des ancêtres de l’organisme de charité Centraide. La Fédération occupe une partie de l’immeuble jusqu’aux années 1970. Le rez-de-chaussée est ensuite aménagé en restaurant, tandis que de nombreux organismes sans but lucratif (groupes populaires, syndicats, etc.) louent les locaux des étages supérieurs. En 1998-1999, l’immeuble est restauré et transformé en établissement hôtelier.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Succession Berthelot
    (propriétaire de 1897 au 1949-01-26)
  • Fédération des oeuvres de charité canadiennes-françaises (organisme de charité)
    (propriétaire du 1954-06-05 au 1981-04-24)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • C. P. R. Telegraph
    (locataire de 1900 à 1901)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 3 mars 2005 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1905
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Deux étages sont ajoutés à l'immeuble.

    Concepteur de la transformation :
    Joseph Ovide Turgeon (architecte)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1998
    Fin des travaux : 1999
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Restauration de l'immeuble et transformation de celui-ci en établissement hôtelier. Une subvention a été accordée pour ces travaux.
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-31-8654-00

Propriété :

0040-31-8654

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 janvier 2007