Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade principale.
photographie ©Ville de Montréal, 2001
 
L’immeuble vers 1900, occupé par la bourse (Montreal stock exchange).
©Musée McCord d'histoire canadienne, Montréal, VIEW-8728. Collaboration spéciale dans le cadre d'une entente de partenariat. Photo : Wm. Notman & Son.
 
L'ancien édifice du Merchants' Exchange vers 1860.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Albums de rues Édouard-Zotique Massicotte. 7-119-a.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice du Merchants' Exchange

Autres appellations :
  • Édifice Le Devoir
  • Marconi Building
Adresses civiques :
  • 211, rue du Saint-Sacrement
  • 212, rue de l' Hôpital
    (façade secondaire)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1866-1867

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • George Browne
    (architecte)
  • John James Browne
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Merchants' Exchange & Reading Room of Montreal (association d'hommes d'affaires)
    (propriétaire du 1853-12-28 au 1883-03-15)

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

Les travaux débutent durant l'été 1866 et se poursuivent jusqu'en mars 1867 (marché de construction : min. not. Théodore-Benjamin Doucet, 2 juillet 1866 ; Montreal Herald : Illustrated Edition , mars 1867).

haut de page
 
Élévation, rue du Saint-Sacrement.
©Ville de Montréal, vers 1995.
 
Balcon au-dessus de l’entrée principale.
Photographie Gilles Lauzon, 2009
 
Partie de la façade arrière vue du passage qui y conduit.
Photographie Gilles Lauzon, 2009
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

L’édifice du Merchants’ Exchange est construit en 1866-1867 selon les plans de George et John James Browne. Il est commandé par le Merchants’ Exchange and Reading Room of Montreal, une association d’importants hommes d’affaires qui participa aussi à la création de la Bourse de Montréal en 1874 (Montreal Stock Exchange). À l’origine, l’édifice compte trois étages et un comble percé de lucarnes. L’édifice remplace le premier bâtiment du Merchants’ Exchange construit dans les années 1850 et détruit par un incendie en décembre 1865.

Le Merchants’ Exchange s’installe au deuxième étage du nouvel édifice où une vaste salle de 2 000 pieds carrés, d’une hauteur de 17 pieds, sert à la fois de salle de transactions pour une bourse de commerce où l’on échange généralement divers stocks de marchandises et de salle de lecture où l’on peut notamment consulter les journaux d’affaires. Les autres étages logent des bureaux d’assureurs, des marchands et, surtout, des courtiers.

Le Merchants’ Exchange and Reading Room of Montreal vend l’édifice en 1883 à un groupe de grands financiers mené par le président du Montreal Stock Exchange (Bourse de Montréal), Dugald Lorn MacDougall. Ce dernier aura ses propres bureaux dans l’immeuble de même que plusieurs autres locataires. La Bourse de Montréal occupe quant à elle le deuxième étage, et ce jusqu’en 1904, année où elle déménage dans son propre édifice de la rue Saint-François-Xavier. En 1891, la succession John Ogilvie se porte acquéreur de l’édifice. La succession modifie le bâtiment en 1903 : l’étage de comble est remplacé par un étage à toit plat. En 1919, la Marconi Wireless Telegraph Company of Canada Limited achète l’édifice. Cette compagnie, spécialisée dans la télégraphie sans fil (ondes radio), l’occupe en partie jusqu’en 1947. Le journal Le Devoir en devient le propriétaire en 1972 et y concentre ses activités jusqu’en 1992.

L’édifice subit une rénovation complète en 1998-1999 : l’intérieur est réaménagé, tandis que le fenêtrage d’origine est restauré. Des copropriétés résidentielles y remplacent alors les espaces de bureaux.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Louis-Joseph Forget (homme d'affaires)
    (propriétaire du 1883-03-15 au 1891-01-02)
  • Dugald Lorn MacDougall et al. (groupe de courtiers)
    (propriétaire du 1883-03-15 au 1891-01-02)
  • Succession John Ogilvie
    (propriétaire du 1891-01-02 au 1919-11-29)
  • Marconi Wireless Telegraph Company of Canada Limited (entreprise de communication)
    (propriétaire du 1919-11-29 au 1950-06-07)
  • Imprimerie populaire – Le Devoir (quotidien)
    (propriétaire de 1972 à 1992)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Montreal Stock Exchange (bourse)
    (locataire de 1883 à 1904)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 1 mars 2010 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1903
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Remplacement d'un toit en mansarde ou d'un toit plat par un autre type de toiture.

    L'étage de comble est remplacé par un étage à toit plat.



    Concepteur de la transformation :
    Hutchison and Wood (agence d'architectes)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1998
    Fin des travaux : 1999
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Restauration et transformation de l'immeuble en copropriétés résidentielles. L'intérieur est rénové et réaménagé. Une subvention à été versée pour une partie de ces travaux.


     
haut de page
Lecture architecturale  
L’édifice de quatre étages (incluant le rez-de-chaussée) – à l’origine trois étages-carrés et un étage de comble –, en pierre calcaire grise de Montréal, est implanté dans le secteur où se développent les bourses montréalaise au XIXe siècle. Il occupe un lot entier mais il profite avec les bâtiments voisins d’une large cour arrière reliée à un passage qui donne accès à la rue de l’Hôpital. Exceptionnellement, l’élévation arrière est d’ailleurs en pierre taillée plutôt qu’en moellon ou en brique.

La façade principale comprend sept travées, celle du centre étant fortement soulignée par un balcon et deux colonnes au-dessus de l’entrée principale. D’esprit classique, cette composition compte quatre niveaux d’élévation distincts. Le rez-de-chaussée, bien assis, supporte les grandes fenêtres cintrées du bel étage marqué par un balcon central. L’étage suivant, d’apparence semblable, diffère par une moins grande hauteur et par des détails moins élaborés. L’étage supérieur revêtu de pierre lisse et couronné par une corniche débordante se démarque plus nettement. Le vocabulaire architectural de cette composition classique provient de la Renaissance italienne et plus particulièrement du XVIe siècle maniériste, ce dont témoignent les bossages vermiculés un-sur-deux et les clés surdimensionnées. S’ajoutait à l’origine un toit brisé à la française. Cette composition d’origine, combinant Renaissance italienne et Second Empire français, correspondait à une mode venue de Londres. À son tour, l’adjonction de 1903 évoque par sa corniche débordante l’archétype du palais italien de la Renaissance, mais avec une simplicité nouvelle par rapport à l’exubérance des années 1860.

L’importance du fenêtrage et le discours architectural raffiné conviendraient aux besoins d’un magasin-entrepôt destiné au grand commerce. Mais le motif architectural qui surmonte l’entrée centrale et qui souligne le bel étage annonce une institution ou encore un club sélect, ce qui convient bien à une bourse du commerce. Le balcon semble d’ailleurs avoir desservi la grande salle qui servait aux transactions et à la lecture des nouvelles commerciales. Au-dessus du balcon, la trace du mot « exchange » apparaît d’ailleurs encore. De la porte d’entrée, on peut toujours voir l’escalier d’apparat en fonte et en bois qui donnait accès à cette salle; on ne peut toutefois pas accéder à cet escalier qui mène désormais à des appartements privés.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-31-5419-00

Propriété :

0040-31-5419

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 mars 2010