Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
L'édifice vu de la rue Saint-Antoine, angle Saint-Urbain, dans l'axe de la côte de la Place-d'Armes.
©Denis Tremblay, 2014
 
L'édifice de la Montreal Street Railway en 1898.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Albums Massicotte. 1-201-a
 
Détail de la façade.
©Denis Tremblay, 2014
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice de la Montreal Street Railway

Autres appellations :
  • Montreal Tramways Building
  • Royal Trust Building Annex
Adresses civiques :
  • 750, côte de la Place-d'Armes
  • ruelle des Fortifications
    (façade latéralesans numéro civique)
  • 102, rue Saint-Antoine Ouest
    (façade latérale)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1893-1895

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • George B. Post
    (architecte -- architecte-conseil)
  • John William Hopkins
    (architecte)
  • Edward C. Hopkins
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Montreal Street Railway Co. (compagnie de transport urbain)
    (propriétaire du 1893-03-13 au 1911-11-15)

Commentaire sur les travaux

La construction de l'immeuble est marquée par un grave accident. En novembre 1894, le toit et les planchers s'effondrent, causant la mort de trois personnes. C'est la raison pour laquelle la construction de l'édifice prend presque trois ans. Après la catastrophe, le chantier est confié à l'architecte américain George B. Post.

haut de page
 
À l'angle de la ruelle des Fortifications.
©Denis Tremblay, 2014
 
Panneau sculpté au-dessus de l'entrée de la rue Saint-Antoine.
©Denis Tremblay, 2014
 
L'établissement de R. N. Tombyll en 1891 (démoli en 1893 pour la construction de l'édifice Montreal Street Railway).
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Albums Massicotte. 1-217-c
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

La construction de l'édifice de la Montreal Street Railway s'échelonne sur près de trois ans, entre le printemps 1893 et la fin de 1895. La Montreal Street Railway Company acquiert d'abord le terrain en mars 1893 de l'homme d'affaires George B. Burland. On retrouve alors sur cette propriété un immeuble de trois étages qu'occupe le rembourreur R. N. Tombyll depuis 20 ans. La compagnie fait démolir ce bâtiment peu après et elle embauche les architectes John William Hopkins et Edward C. Hopkins pour la construction de leur siège social. Ces derniers conçoivent un immeuble de bureaux de six étages avec une structure d'acier, l'un des premiers du genre au Canada. Le bâtiment est presque complété quand, le 9 novembre 1894, le toit et les planchers s'effondrent. Bilan de la catastrophe : trois morts et quelques blessés. Dès lors, le chantier passe sous la direction de l'architecte américain George B. Post. L'immeuble est finalement terminé à la fin de l'année 1895.

La Montreal Street Railway Company occupe à l'origine les deux premiers étages de l'édifice, tandis que des dizianes de locataires se partagent les autres étages. En 1911, la Montreal Street Railway Company est intégrée dans une nouvelle compagnie qui englobe toutes les entreprises de transport urbain à Montréal : la Montreal Tramways Company. Celle-ci acquiert l'immeuble et l'occupe en entier. En 1922, la compagnie engage la firme d'architectes Hutchison and Wood afin d'ajouter deux étages au bâtiment.

En 1929, la Montreal Tramways Company déménage dans son nouveau siège social de la rue Saint-Antoine. Elle vend alors l'édifice à la fiducie Royal Trust, le propriétaire de l'édifice situé juste à l'arrière (rue Saint-Jacques). Une passerelle est rapidement aménagée entre les deux immeubles, permettant ainsi à la fiducie d'agrandir ses locaux. En 1959, la Royal Trust vend l'édifice, lequel devient ensuite un immeuble strictement locatif. En 2008, l’édifice fait l’objet d’une conversion en immeuble résidentiel en copropriété.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Montreal Tramways Company (compagnie de transport urbain)
    (propriétaire du 1911-11-15 au 1929-07-02)
  • Royal Trust Realty Company (fiducie)
    (propriétaire du 1929-07-02 au 1959-12-23)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 29 juin 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1922
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Ajout de deux étages.

    Concepteur de la transformation :
    Hutchison and Wood (agence d'architectes)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Sis sur une pente prononcée entre la rue Saint-Antoine et la place d’Armes, la façade de la rue Saint-Antoine comporte huit étages, tandis que celle de la ruelle des Fortifications n’en compte que sept. L’édifice de la Montreal Street Railway occupe la totalité d’une tête d’îlot, avec deux façades publiques sur rues et une façade donnant sur la ruelle des Fortifications. L’entrée principale de l’immeuble de bureaux se trouvait à l’angle de cette dernière, près de la place d’Armes. De plan presque carré, l’édifice coiffé d’un toit plat est recouvert d’un parement en pierre grise de Montréal (calcaire), combinant pierre taillée et bossages rustiques. Avec sa structure d’acier et son ascenseur d’origine, il possédait quelques-unes des caractéristiques des futurs gratte-ciel.

La composition de l’immeuble témoigne de sa construction en deux temps. En effet, l’immeuble original était divisé en trois parties horizontales – base, section intermédiaire et sommet –, une approche encore nouvelle au début des années 1890. Les deux étages de 1922 ajoutent une quatrième section nettement distincte qui contredit à la fois ce tripartisme et, de façon définitive, toute expression de verticalité. Le tripartisme d’origine et la grande régularité des travées bien définies par les arcs donnent un certain caractère classique à l’ensemble, alors que le vocabulaire architectural est purement néo-roman comme en témoignent les arcs cintrés sans clef en saillie, les ornements feuillagés et figurés ainsi que les piliers trapus formés de colonnettes au 6e niveau. L’inspiration romane, les bossages rustiques et la rigoureuse composition rappellent la manière de Henry H. Richardson, très en vogue vers 1890. La suite de pilastres de 1922 peut sembler purement classique vue de la rue, mais les détails sont d’esprit roman.

La facture architecturale de l’édifice évoque de façon plus ou moins affirmée sa fonction d’immeuble de bureaux. La relative hauteur de l’immeuble rappelle cette fonction, mais le traitement différencié des niveaux rappelle que le gratte-ciel nord-américain du début du XXe siècle n’est pas encore né. En fait, l’édifice pourrait tout aussi bien être un magasin-entrepôt, comme le Marshall Field’s de Chicago (1887) conçu par H.H. Richardson, dont il est en partie inspiré. Les grandes baies du rez-de-chaussée et l’entrée donnant sur la rue Saint-Antoine – deux autres entrées ont disparu sur cette voie – évoquent les locaux occupés par des entreprises de service ayant un contact direct avec le public (Montreal Street Railway). Le portail richement orné tourné vers la place d’Armes, qui donne aujourd’hui accès à un étage de bureaux ouvert au public ainsi qu’aux appartements, menait autrefois directement au bureau-chef de la MSR et au hall d’ascenseurs pour les locataires des étages supérieurs.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-23-1979-00

Propriété :

0040-23-1979

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 13 juin 2014