Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade, rue Saint-Jacques.
©Denis Tremblay, 2006
 
La partie supérieure en continuité avec l’ancienne banque voisine.
Gilles Lauzon, 2012
 
L’élévation arrière.
Gilles Lauzon, 2012
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice National Trust

Autres appellations :
  • Édifice Fiducie Prêt et revenu
  • Édifice Trust, Prêt et Revenu
Adresses civiques :
  • 225, rue Saint-Jacques
  • ruelle des Fortifications
    (façade secondairesans numéro civique)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1914-1915

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Kenneth Guscotte Rea
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • National Trust
    (propriétaire de 1903 à 1966)
haut de page
 
Le portail monumental. Tout métal.
©Denis Tremblay, 2006
 
La porte ouverte (en l’an 2000).
photographie ©Ville de Montréal, 2000
 
Verre, métal et ornamentation classique.
Gilles Lauzon, 2012
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

En 1903, la compagnie de fiducie National Trust fait l'achat de la propriété sur laquelle s'érigera en 1914-1915 l'édifice actuellement en place. Au moment de l'acquisition par le National Trust, le terrain est occupé par un immeuble appartenant à la Standard Life Insurance. En 1914, on procède à sa démolition. La compagnie requiert alors les services de l'architecte Kenneth Guscotte Rea pour la construction d'un immeuble de bureaux répondant spécifiquement à ses besoins.

La compagnie de fiducie qui occupe son immeuble ouvre parfois ses portes à des locataires. La National Trust maintient sa présence jusqu'à la vente de l'édifice en juillet 1966 à la compagnie de fiducie Trust Prêt et Revenu, maintenant ainsi la vocation financière de l'immeuble. Le nouveau propriétaire occupe les lieux jusque dans les années 1990, époque où ses actifs sont cédés au Trust La Laurentienne. En 1998, le Trust La Laurentienne se départit de l'immeuble, mais, au début des années 2000, les activités des occupants demeurent reliées à la haute finance.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Cie Fiducie prêt et revenu
    (propriétaire de 1966 à environ 1995)
haut de page
Lecture architecturale  
L’édifice, situé rue Saint-Jacques, côtoie l’ancienne Banque Royale dans ce qui était le principal centre d’affaires canadien. Le bâtiment rectangulaire très allongé occupe le lot jusqu’à la ruelle des Fortifications. Comptant quatre étages incluant le rez-de-chaussée, en plus d’un étage de soubassement donnant vers l’arrière, il est recouvert d’un toit plat. L’immeuble à structure d’acier est revêtu de granit rose en façade et de brique à l’arrière, mais l’imposante verrière à châssis de fonte domine la façade.

La façade apparaît comme un porche de temple antique, entre des antes (murs-piliers latéraux) supportant un entablement. La partie supérieure prend quant à elle l’apparence d’un étage-attique couronné par une corniche et un parapet. Fait à noter, les entablements règnent sur la façade à la même hauteur que ceux de la Banque Royale voisine. Cette composition classique, symétrique dans tous ses détails, comporte des ornements dans la pure tradition gréco-romaine, à commencer par les chapiteaux d’ante, de facture simple comme le veut la tradition, et par les pilastres corinthiens du portail, auxquels s’ajoutent moulures à oves et dards, denticules, etc. Une telle approche s’inscrit dans le courant de renouveau classique nord-américain de l’époque. L’absence de colonnes, le caractère épuré de la composition et la modernité de la verrière prédominante s’approchent même d’un classicisme moderne encore à venir.

Il faut voir les étages et les fenêtres à l’arrière pour prendre conscience de l’importance des dimensions de ce siège social occupé par la compagnie propriétaire dont le nom est inscrit à l’entrée. La haute verrière éclaire un hall peu profond qui s’élève sur deux niveaux, une mezzanine se prolongeant vers l’arrière et constituant un étage presque entier. Par ailleurs, l’importance de l’accueil des clients pour une compagnie de fiducie ressort clairement. La partie supérieure de la verrière éclaire sans doute à l’origine des bureaux de direction.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-12-6813-00

Propriété :

0040-12-6813

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 20 février 2013