Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
L'édifice vu du sud-ouest, rue Saint-Jacques.
©Denis Tremblay, 2010
 
Détail du rez-de-chaussée.
©Denis Tremblay, 2014
 
Édifice du Montreal Star vers 1900.
Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Collection Massicotte. 6-126-a.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice Montreal Star I

Adresses civiques :
  • 241-245, rue Saint-Jacques
  • ruelle des Fortifications
    (façade secondairesans numéro civique)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Montreal Star
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1899-1900

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Alexander Francis Dunlop
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Hugh Graham
    (propriétaire de 1885 à 1904)

Commentaire sur les travaux

Les travaux débutent en 1899 et se terminent vers l’été 1900 (sources : rôle d’évaluation de la Ville de Montréal et Canadian Architect & Builder).

haut de page
 
Détail de la partie supérieure.
©Denis Tremblay, 2014
 
Le mur arrière.
©Denis Tremblay, 2014
 
Ancien édifice du Montreal Star en 1887.
American Architect and Building News , 5 décembre 1887.
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

En février 1885, Hugh Graham, propriétaire du journal Montreal Star, se porte acquéreur auprès de Andrew Stewart Ewing d’un immeuble de trois étages situé sur la rue Saint-Jacques afin d’y installer les bureaux et les équipements de son journal. Vers la fin de 1893, Graham achète de son voisin à l’ouest, David Ross McCord, un immeuble de trois étages. Les deux immeubles sont démolis en 1899 alors que Graham fait appel à l’architecte Alexander Francis Dunlop pour préparer les plans d’un immeuble plus spacieux qui répondrait mieux aux besoins grandissants de l’entreprise. Vers la fin de 1900, le Montreal Star emménage dans ses nouveaux locaux et occupe entièrement l’immeuble. Le quotidien est imprimé sur place, les presses occupant le sous-sol. Toute l’histoire de cet immeuble sera d’ailleurs liée à des activités journalistiques.

En 1904, Hugh Graham vend ses entreprises, la Graham & Co. et la Family Herald Publishing Co., et les bâtiments qui leur sont liés à la Montreal Star Publishing Co. dont il est d’ailleurs le président. Cette dernière demeurera propriétaire de l’immeuble durant près de 75 ans. En 1930, l'entreprise inaugure un nouvel immeuble à droite du premier et des liens intérieurs sont établis. En 1960 et 1961, alors qu'elle fait de même avec un troisième édifice donnant sur la rue Saint-Antoine, les travaux entraînent d’importantes modifications de l’intérieur et de l’extérieur du bâtiment. Les deux portails d’entrée sont notamment modernisés, ce qui fait disparaître l’œil-de-bœuf qui se trouvait au-dessus de chacune d’elle. Le sixième étage, qui couvre seulement la partie arrière du bâtiment, est aussi rénové au même moment.

Le 25 septembre 1979, la Free Press Publications, propriétaire de la Montreal Star Publishing Co. depuis 1973, décide de cesser les activités du journal. Des négociations ont déjà eu lieu avec la compagnie Southam, propriétaire de The Gazette, et cette dernière achète en 1980 tous les immeubles et équipements de la Montreal Star Publishing Co. L'ensemble est revendu en 2003 puis converti en complexe hôtelier en 2007-2009, ce qui constitue un changement fondamental de fonction.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Montreal Star Publishing Co.
    (propriétaire de 1904 à 1980)
  • Gazette-Montreal Ltd
    (propriétaire de 1980 à 2003)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 avril 2010 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1960
    Fin des travaux : 1961
    Modifications intérieures. Il est fort probable qu’un puits de lumière et un vitrail représentant les activités d’imprimerie et installés dans le hall d’entrée aient été éliminés à cette époque. Rénovation du sixième étage à l’arrière du bâtiment. Certaines sources indiquent que cet étage a été construit en 1961, mais les plans anciens, notamment ceux de 1909, montrent clairement sa présence.



    Concepteur de la transformation :
    Barrott, Marshall, Merrett & Barrott (architectes)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 2007
    Fin des travaux : 2009
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Transformation en complexe hôtelier.


     
haut de page
Lecture architecturale  
L’édifice Montreal Star occupe la totalité de deux lots réunis au centre d’un long îlot majeur du centre des affaires, rue Saint-Jacques. Enserré entre deux immeubles contigus, il présente une seule façade sur rue tout en profitant de la ruelle des Fortifications à l'arrière. De plan rectangulaire (plus profond que large) et coiffé d'un toit plat, il compte cinq étages à l'avant et six à l'arrière. La façade est recouverte de calcaire de couleur chamois avec un rez-de-chaussée en granit gris, l'élévation arrière étant en brique. Il s'agit d'une construction à l'épreuve du feu qui combine l'acier, le béton et la terre cuite ignifuge, avec des murs latéraux autoportants en maçonnerie qui nécessitent 26 pouces de largeur à la base en raison de la vibration des presses.

La façade présente une composition symétrique et tripartite – rez-de-chaussée, étages médians et partie supérieure – d’une grande clarté. Les travées des extrémités, dans lesquelles s’inscrivent les portes d’entrée, sont par ailleurs traitées différemment des trois travées centrales. Un vocabulaire architectural purement classique complète cette composition d’esprit beaux-arts, et ce, malgré une inversion par rapport aux règles académiques de superposition, l’ordre corinthien étant suivi du dorique puis du toscan. Au premier niveau, le modèle des chapiteaux de la famille corinthienne qui couronnent les colonnes engagées et les pilastres rappelle la Renaissance italienne, comme la loggia de l'étage supérieur et la corniche à modillons qui la surmonte. Les éléments qui ornent les panneaux des pilastres du rez-de-chaussée suggèrent par ailleurs une influence des Beaux-Arts français jusque dans le décor architectural. Au-delà des sources particulières, cette composition d’une grande sobriété s’inscrit en 1899 dans un courant de simplicité classique nouvelle, entre l’éclectisme pittoresque des années précédentes et le renouveau classique nord-américain (à l’antique) en émergence.

La forme et la répétition des ouvertures illustrent bien la fonction principale de l’édifice : un immeuble de bureaux. Quant aux grandes baies du rez-de-chaussée, elles évoquent les services du Montreal Star nécessitant un contact direct avec le public. Les deux entrées desservent l'unique occupant, celle de gauche menant au hall d’ascenseurs et celle de droite donnant accès aux locaux du rez-de-chaussée. Grâce à la présence de la ruelle des Fortifications, l'élévation arrière est percée d’ouvertures permettant d'éclairer davantage les locaux . La ruelle permet aussi un bon accès se service pour les charrettes puis les camions transportant papier et journaux.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-11-5385-00

Propriété :

0040-11-5385

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 17 décembre 2014