Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2009
 

©Denis Tremblay, 2009
 

©Denis Tremblay, 2004
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice Montreal Star III

Autre appellation :
  • Édifice The Gazette
Adresses civiques :
  • 250, rue Saint-Antoine Ouest
  • ruelle des Fortifications
    (façade secondairesans numéro civique)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Montreal Star
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1957-1961

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Barott, Marshall, Merrett et Barott
    (firme d'architectes)
  • Ballard, Todd et Snibbe
    (architectes-conseils)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Montreal Star Ltd.

haut de page
Histoire  

Histoire du bâtiment

Depuis la deuxième guerre mondiale, le Montreal Star, journal distribué en après-midi, est en pleine exipansion. En plus d’être le journal anglophone le plus important à Montréal, il est considéré comme étant l’un des grands journaux du monde. Au fil des ans, le Star, qui loge dans de vieux édifices de la rue Saint-Jacques, modifie régulièrement l’organisation intérieure de ses locaux afin de s’adapter aux exigences de l’augmentation constante de sa production. Dans le milieu des années 1950, les édifices de la rue Saint-Jacques ne répondent plus aux besoins du personnel, ni aux exigences en espace pour une machinerie de plus en plus lourde et performante. À cette époque, malgré un équipement désuet, le Star publie 170 000 journaux quotidiennement.

En 1954, les dirigeants du journal planifient de construire un nouvel édifice qui puisse répondre à la demande grandissante et qui corresponde aux besoins d’un journal à la fine pointe de la technologie. C’est en octobre 1957 que commencent les travaux de construction de ce nouvel immeuble situé sur la rue Craig - l’actuelle rue Saint-Antoine. Ce secteur de la rue Craig est en pleine effervescence puisque le nouvel édifice de La Presse est alors en construction depuis un an. Les deux plus grands journaux de Montréal auront pignon sur la même rue.

Des architectes de Montréal, Barott, Marshall, Merrit et Barott conçoivent les plans pour l’édifice. Les propriétaires du Star souhaitent un bâtiment qui innove autant au plan de la technologie que de l’architecture et du design. Les architectes réalisent un édifice spacieux de sept étages qui permettra à chaque service du journal de prendre de l’expansion. On regroupe chacun de ces services dans des locaux plus fonctionnels, procurant ainsi un milieu de travail beaucoup plus confortable aux employés. Point important et innovateur pour l’époque, l’édifice est climatisé, améliorant de beaucoup les conditions de travail des pressiers qui, à cause de la chaleur dégagée par les machines, devaient travailler dans des conditions très souvent pénibles. Dans le nouvel édifice, la température de la salle des presses se maintient autour de 20 degrés Celsius.

La construction d’un tel immeuble industriel dans le Vieux-Montréal présente plusieurs défis aux architectes. Comme celui de La Presse, l’édifice du Star sera construit sur le lit de l’ancienne rivière Saint-Martin. Toutefois, la solution envisagée par le Star est différente de celle qui a été retenue par La Presse. Au lieu d’ancrer l’édifice avec des piliers qui s’accrochent au sol à 50 pieds sous le niveau de la rue, le Star construit un lit de béton de 5 pieds d’épaisseur sans compter les poutres de béton, le tout constituant une sorte de radeau à 18 pieds sous la surface du sol. Cette base devra soutenir 600 tonnes de presses et de plieuses en action qui feront subir à cette fondation un stress énorme. Pour amortir les vibrations produites par ces machines, on sépare les presses du lit de l’édifice par un matelas de liège de haute densité.

Comme le Star doit continuer de fonctionner pendant les travaux, les architectes imaginent la construction en deux phases. Au lieu d’élever le bâtiment rectangulaire dans son ensemble, on monte d’abord une première partie qui prend la forme d’un L. Le nouveau bâtiment entoure un ancien édifice qui abrite les chaudières ainsi que de la sous-station électrique, éléments indispensables au fonctionnement des presses rotatives. Quand cette première phase se termine en 1959, le Star met ses nouvelles presses en fonction. C’est alors que l’on démolit l’ancienne chaufferie et que la deuxième phase du projet est entreprise. Les travaux se terminent en 1961.

Le design extérieur du bâtiment est l’œuvre des architectes-conseils de New York, Ballard, Todd et Snibbe. Ils créent un effet de damier irrégulier sur les façades : le marbre blanc d’Italie y alterne avec des surfaces de briques vernissées vertes et des fenêtres teintées de la même couleur. Ces fenêtres recouvrent 40 % de la surface des façades. L’aluminium anodisé teinté brun-gris encadre les fenêtres des étages et alors que les vitrines du rez-de-chaussée sont insérées dans le bronze. De plus, du granit noir de Belgique complète les matériaux utilisés. Du côté de la rue Saint-Antoine, l’édifice repose sur des colonnes de 45 centimètres de diamètre recouvertes de mosaïque ce qui donne une impression de légèreté au bâtiment. Ces colonnes encadrent chacune des vitrines qui sont de triple épaisseur afin d’éviter la condensation due à la chaleur dégagée par les machines. Comme dans l’édifice de La Presse, on rend évidente la fonction du journal grâce aux grandes fenêtres du rez-de-chaussée qui permettent aux passants de bien voir les presses en action.

Le Montreal Star occupe cet édifice jusqu’en 1979. Suite à une longue grève, le Star disparaît en septembre de cette année après avoir dominé la scène journalistique anglophone pendant 110 ans. C’est à ce moment que la chaîne de journaux Southam Inc. achète le Star et son équipement et y installe le journal The Gazette dont elle est propriétaire. The Gazette, qui avait été le concurrent du Star pendant toutes ces années, devient alors le seul journal anglophone à fort tirage de Montréal.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Southam Press Inc.

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 16 novembre 2009 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 2006
    Fin des travaux : 2009
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Transformation en complexe hôtelier.


     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-11-0582-00

Propriété :

0040-11-0582

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 16 novembre 2009