Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
La façade de la rue Saint-Jacques.
©Denis Tremblay, 2006
 
Façade de la rue Notre-Dame Ouest.
©Denis Tremblay, 2006
 
L'édifice en 1928, rue Notre-Dame Ouest (photographie : William Notman & Son).
©Musée McCord d’histoire canadienne, Archives photographiques Notman, VIEW-24446.1. Collaboration spéciale dans le cadre d’un partenariat.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Édifice de l'Insurance Exchange

Adresses civiques :
  • 272-276, rue Saint-Jacques
  • 501, rue Saint-Pierre
    (façade latérale)
  • 275-285, rue Notre-Dame Ouest
    (façade secondaire)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1923-1924

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • David Jerome Spence
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Insurance Exchange Corporation Ltd
    (propriétaire de environ 1922 au 1973-04-23)
Typologie d'origine :
  • gratte-ciel
haut de page
 
Ornements au sommet de l'édifice.
©Denis Tremblay, 2006
 
Les premiers niveaux, rue Saint-Jacques.
©Denis Tremblay, 2014
 
Une entrée et des commerces, rue Saint-Jacques, en 1928 ou 1929.
©Musée McCord d'histoire canadienne, Montréal, VIEW-24476.1. Collaboration spéciale dans le cadre d'une entente de partenariat. Photo : William Notman & Son.
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

L’édifice de l’Insurance Exchange est construit en 1923-1924 selon les plans de l’architecte David Jerome Spence. La compagnie Insurance Exchange Corporation Limited achète au début des années 1920 cinq lots contigus dans le quadrilatère formé des rues Saint-Jacques, Notre-Dame, Saint-Jean et Saint-Pierre. Près d’une dizaine de bâtiments sont détruits pour la construction de ce gratte-ciel. Parmi ceux-ci, on compte plusieurs magasins-entrepôts qui furent occupés, jusqu’en 1912, par l’immense magasin à rayons S. Carsley & Co.

Avec plus de 20 000 mètres carrés de locaux pour bureaux, l’édifice de l’Insurance Exchange constitue à l’époque l’un des plus vastes immeubles de bureaux au Canada. Il est également le premier immeuble montréalais qui compte onze étages, un de plus que la limite fixée par l’ancien code du bâtiment, modifié en 1924. À l’origine, l’édifice loge de nombreuses firmes oeuvrant dans le domaine des assurances et de nombreux bureaux d’entreprises commerciales et financières. Bon an mal an, il loge plus d’une centaine de locataires.

Après avoir subi des modifications en 1939, 1957 et 1972, touchant notamment l'entrée principale et les locaux commerciaux du rez-de-chaussée, l’immeuble est vendu en 1973, mais il conserve sa fonction d’immeuble de bureaux. En 1998, l’intérieur de l’édifice de l’Insurance Exchange fait l’objet d’importants travaux de rénovation.

haut de page
 
Les corridors du rez-de-chaussée.
©Denis Tremblay, 2014
 
Une vue de l'intérieur en partie conservé et en partie modernisé.
©Denis Tremblay, 2014
 
Une vue de l'intérieur en 1928 ou 1929.
©Musée McCord d'histoire canadienne, Montréal, VIEW-24475. Collaboration spéciale dans le cadre d'une entente de partenariat. Photo : William Notman & Son.
 
Lecture architecturale  
L’édifice Insurance Exchange présente les principales caractéristiques du gratte-ciel montréalais du début du XXe siècle. Il s'en distingue quelque peu avec ses onze étages – un de plus que les dix étages autorisés jusqu'ici – et son plan en L qui s'explique par la forme irrégulière du terrain occupé. Cette implantation permet d’exposer trois façades sur rues, notamment sur les prestigieuses rues Saint-Jacques et Notre-Dame. Un parement en calcaire chamois de l’Indiana couvre les façades sur rues, tandis que les élévations secondaires sont revêtues de brique.

Les trois façades présentent une composition tripartite caractéristique des immeubles nord-américains du début du XXe siècle. La base composée de deux niveaux se distingue par ses larges ouvertures. Plus haut, un simple bandeau sépare les deux niveaux de la partie supérieure des sept niveaux identiques de la partie médiane. Cette sobre composition académique d’esprit beaux-arts est renforcée, rues Saint-Jacques et Saint-Pierre, par une parfaite symétrie et par une autre forme de division tripartite marquée par les baies jumelées des travées latérales distinctes des triplets des travées médianes. Une ornementation classique tout aussi sobre comporte entre autres des feuilles de chênes enrubannées dans la partie inférieure et, au sommet de la partie médiane, des chutes d'ornements soutenues par des masques de lion. Dans le couronnement, des écussons stylisés qui rappellent le monde médiéval autant que la Renaissance et, sur les corniches, des antéfixes grecques en forme de palmette pourraient trahir une volonté d’inscription de cet immeuble moderne dans toute la grande culture occidentale. Ce vaste immeuble très fenêtré présente en somme des caractéristiques de gratte-ciel tripartite nord-américain, arborant sobrement une composition et une ornementation académiques.  

Le rez-de-chaussée de la rue Notre-Dame rappelle les usages prévus à l’origine. La section à gauche, avec de plus grandes fenêtres et une entrée indépendante, servait à loger la Banque de Montréal à l'étroit dans l'édifice voisin. La section à droite, avec un décor davantage élaboré, est percée de portes donnant accès à de petits locaux commerciaux ou à des bureaux d’entreprises, une logique d'accès reprise sur la façade de la rue Saint-Jacques. Quant aux étages de bureaux, ils jouissent d'une luminosité généreuse, un résultat obtenu par les baies des étages supérieurs qui couvrent une bonne partie des façades et celles des élévations secondaires en brique.

Intérieur accessible au public

L’accès à l'édifice est assuré par deux entrées principales, l’une sur la rue Saint-Jacques et l’autre sur la rue Notre-Dame. Malgré d'importantes modifications, l'organisation intérieure du rez-de-chaussée comporte toujours, et ce, depuis l'origine, des corridors bordés de commerces, une caractéristique novatrice lors de la construction. Fait intéressant, le décor intérieur conserve des composantes de marbre, de métal et de plâtre mouluré provenant de toutes les phases de travaux, de 1924 à 1998 (voir les légendes détaillées des photographies pour plus de détails). Au-dessus des ascenseurs menant aux bureaux des étages, le monogramme « IE » en plâtre (non daté) rappelle le nom du propriétaire constructeur.
haut de page
 
Deux entrées voisines, rue Notre-Dame Ouest.
©Denis Tremblay, 2014
 
Le vestibule de l'ancienne banque.
©Denis Tremblay, 2014
 
Bâtiments précédents.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Albums de rues Édouard-Zotique Massicotte. 4-2-a.
 
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0040-10-8190-00

Propriété :

0040-10-8190

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 31 juillet 2014