Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Entrepôts construits aux fins du commerce de la potasse pour les frères Jean et Louis-Tancrède Bouthillier. Thomas McKay et John Redpath, maçons.
© Photographie de Normand Rajotte réalisée pour l'ouvrage L'histoire du Vieux-Montréal à travers son patrimoine, 2004 (détail).
 
Vue à vol d'oiseau de l'entrepôt en 1947 alors qu'il est occupé par B. Trudel & Compagnie. On y voit le toit plat qui couvre la moitié ouest du bâtiment et de l'aile arrière depuis les années 1910.
Les archives des Sœurs Grises de Montréal.
 
Vue de l'entrepôt vers 1870 lors d'une inondation de la place D'Youville. A.W. Ogilvie & Company occupent alors le bâtiment. Photo : James G. Parks.
©Musée McCord d'histoire canadienne, Archives photographiques Notman, MP-0000.2856. Collaboration spéciale dans le cadre d'un partenariat.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Entrepôt Bouthillier III

Autres appellations :
  • Écuries Youville
  • Youville Stables
Adresse civique :
  • 300-310, place D'Youville
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensembles :

Fait partie de : Entrepôts Bouthillier
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1827-1828

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Thomas McKay
    (maçon -- entrepreneur)
  • John Redpath
    (maçon -- entrepreneur)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Jean Bouthillier (inspecteur de potasse)
    (propriétaire du 1806-05-10 au 1832-07-21)
  • Louis-Tancrède Bouthillier (inspecteur de potasse)
    (propriétaire du 1828-12-01 au 1861-12-01)

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

En août 1827, Jean et Louis-Tancrède Bouthillier s’endettent envers John Redpath et Thomas McKay, maçons, pour la « balance remaining due on the price of the building of a hangard, which the said John Redpath and McKay have lately built ». Ils s’endettent ensuite en janvier 1828 envers Charles Simon Delorme, charpentier et entrepreneur, pour les ouvrages qu’il a fait « à deux hangards ou voûtes que les dits Sieurs Bouthillier ont fait bâtir ». Enfin, les Bouthillier passent une autre obligation en octobre 1828 pour les travaux complétés par Redpath et McKay à un dernier entrepôt. Les comptes de Redpath & MacKay confirment que les travaux ont commencé au début de 1827 et ont été parachevés en automne 1828.

haut de page
 
 
Vue de la cour intérieure des entrepôts Bouthillier, 1826-1827, où était réalisé à la fin des années 1960 le projet dit des Écuries D'Youville.
© Photographie de Normand Rajotte réalisée pour l'ouvrage L'histoire du Vieux-Montréal à travers son patrimoine, 2004
 
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

En 1826, Jean Bouthillier pratique depuis vingt ans son métier d’inspecteur de potasse dans un hangar en bois loué des Sœurs Grises sis sur leur terrain de la pointe à Callière. Cette année-là, son fils Louis-Tancrède et lui renouvellent leur bail à long terme dans le but de démolir le bâtiment existant et de construire un ensemble de trois entrepôts, dont le présent immeuble. John Redpath et Thomas McKay, maçons entrepreneurs, et Charles Simon Delorme, menuisier et charpentier, sont engagés pour effectuer les travaux qui sont réalisés en 1827-1828. Cet entrepôt sert de lieu d’inspection de la potasse jusqu’en 1833.

Comprenant plusieurs unités d’entreposage, l’immeuble permet l’établissement d’entreprises multiples dès qu’il n’est plus requis pour le commerce des Bouthillier. Après plusieurs années d’occupation mixte, le tout est regroupé entre les mains d’un seul occupant. En 1848, Louis Renaud, un important marchand de grains, de farine et de provisions, fait l’acquisition d’une partie du bâtiment. Deux ans plus tard, il loue les autres unités de l’immeuble ainsi que les entrepôts voisins construits par les Bouthillier pour les fins de son commerce. Occupant jusqu’en 1869, Renaud cède la place à A.W. Ogilvie & Company, marchands de grains et minotiers, qui établissent des bureaux et entrepôts dans le présent bâtiment pendant une vingtaine d’années. La Hector Prévost Company, courtier en douane et transitaire, leur succède en 1893 et y demeure jusqu’en 1912. À son départ, l’immeuble abrite encore une fois de multiples occupants durant plusieurs années, dont la B. Trudel & Compagnie à compter de 1915. Cette firme, qui se spécialise dans le commerce et la fabrication de fournitures pour l’industrie laitière, occupe tout l’immeuble dès 1928 jusqu’en 1961.

Vendu par les Soeurs Grises en 1967, l’immeuble fait l’objet d’importants travaux de restauration qui s’achèvent l’an suivant. Depuis cette époque et encore en 2005, le bâtiment abrite divers bureaux et commerces.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Soeurs de la Charité de Montréal (Soeurs Grises) (communauté religieuse)
    (propriétaire du 1862-12-01 au 1967-07-10)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • L. Renaud & Frère (marchands de grains, de farine et de provisions)
    (locataire du 1850-10-12 à 1869)
  • A.W. Ogilvie & Company (marchands de grains et minotiers)
    (locataire de 1869 à 1892)
  • Hector Prévost Company (courtier en douane et transitaire)
    (locataire du 1893-09-01 à 1912)
  • B. Trudel & Compagnie (fabricants de machinerie et de fournitures pour l’industrie laitière)
    (locataire de 1915 au 1961-04-30)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 13 mars 2008 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : entre 1912 et 1918
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Remplacement d'un toit en mansarde ou d'un toit plat par un autre type de toiture.

    Du côté ouest du bâtiment et de son aile arrière, le toit à pente est transformé en toit plat recouvrant un troisième étage.


     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1967
    Fin des travaux : 1968
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment est restauré et le troisième étage ajouté vers 1915 est remplacé par un toit en pente. Le tout est recyclé en bureaux.



    Concepteur de la transformation :
    Janusz Warunklewicz (architecte)
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-49-8945-01

Propriété :

0039-49-8945

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 13 mars 2008