Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade, rue Saint-Pierre.
©Denis Tremblay, 2008
 
La sacristie en 1867, peu avant les travaux de démolition (cliquer pour voir l'image entière).
©Musée McCord d'histoire canadienne, Archives photographiques Notman, I-26334.1. Collaboration spéciale dans le cadre d'un partenariat.
 
L’ancienne sacristie devenue un local commercial, photographiée en 1947 par Edgar Gariépy.
Archives des Soeurs Grises de Montréal.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Ancienne sacristie de l’Église-de-l’Hôpital-Général-de-M.

Adresse civique :
  • rue Saint-Pierre
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensembles :

Fait partie de : Ancien hôpital général de Montréal
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1831-1833

Nom du propriétaire constructeur :
  • Soeurs de la Charité de Montréal (Soeurs Grises)
    (propriétaire du 1753-06-03 à une date inconnue)

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

Lors des travaux entrepris pour reconstruire l’église, la sacristie antérieure est démolie et remplacée par celle-ci.

haut de page
 
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

Les Soeurs Grises entreprennent la construction d’une nouvelle sacristie en 1831-1833, alors qu’elles reconstruisent et agrandissent leur église. Attenante au nouveau chevet, la sacristie est reliée directement au choeur par une porte (ce qu’indique le vestige en place) mais elle possède aussi un lien par un passage couvert avec le bras droit du transept, dit de l’ouest, où se trouve la chapelle du Père-Éternel; on améliorerait ce passage en 1844. La même année, ou en 1851 (l’opinion des chercheurs diffère), on construit une adjonction en pierre avec toit en appentis, du côté de l’actuelle rue Saint-Pierre, qui sert à la fois de pièce de rangement et de passage vers le bras gauche du transept où était la chapelle du Sacré-Coeur. On modifie probablement les ouvertures dans le mur de pierre d’origine (celui que l’on voit le long de la rue) qui devient alors une division intérieure.

Après le départ de l’institution en 1871, la sacristie est transformée en bâtiment commercial locatif. Seule l’adjonction est démolie en 1872, de sorte que le mur de pierre qui était caché à l’intérieur pendant quelques décennies devient la façade sur rue du bâtiment. Dès lors, la compagnie Shedden, une entreprise de transport de marchandises par charrettes, qui dessert la clientèle de la Compagnie de chemin de fer du Grand Tronc, y tient un bureau de succursale (branch office), et ce, jusqu’en 1894. Après son départ, le bâtiment abrite divers commerces et manufactures. En 1926, la Montreal Tinning & Retinning Company s’y installe et elle y demeure jusqu’en 1962 tout en occupant d’autres locaux.

En 1963, les Soeurs Grises commencent la démolition du bâtiment, mais la Commission Jacques-Viger, mandatée pour protéger le caractère patrimonial du Vieux-Montréal, intervient pour arrêter les travaux. Les murs de pierre sont finalement conservés. En 1991-1992, dix ans après leur retour dans leur ancienne maison-mère, les Soeurs Grises restaurent ce bâtiment tout en respectant son évolution passée, en lien avec le vestige de l’église qui est mis en valeur en tant que monument commémoratif. L’ancienne sacristie sert ensuite de salle de rencontre pour les religieuses.

Autres occupants marquants
Locataires :
  • Shedden Company (transporteur et transitaire, agent pour le chemin de fer Grand Tronc)
    (locataire de 1872 à 1894)
  • Montreal Tinning & Retinning Company
    (locataire du 1926-05-01 à 1962)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 26 août 2011 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1872
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment est converti en bâtiment commercial. Une adjonction avec toit en appentis est démolie et l’ancien mur latéral de la sacristie s’en trouve dégagé.


     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1963
    Démolition totale ou partielle du bâtiment.

    Le toit et l’intérieur sont démolis, seuls les murs de pierre étant conservés.


     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 1991
    Fin des travaux : 1992
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment est restauré, en laissant les ouvertures telles que transformées au fil du temps.



    Concepteur de la transformation :
    Desnoyers Mercure et Associés (architectes)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Le bâtiment rectangulaire jouxte le sanctuaire de l’ancienne église qu’il desservait. Ses murs de pierre sont en moellons. Son toit en pente à deux versants est recouvert de tôle « à la canadienne », sans lucarnes, comme il devait l’être à l’origine.

Le mur auquel était anciennement greffée l’adjonction avec un toit en appentis, constitue maintenant la façade publique du bâtiment, rue Saint-Pierre. La configuration irrégulière des ouvertures reflète de prime abord l’évolution complexe qu’a connue ce mur, avant puis pendant la période commerciale du bâtiment. Toutefois, l’élévation équivalente à l’arrière, visible des jardins privés, compte quatre ouvertures régulières – soit une porte et trois fenêtres –, ce qui constitue une configuration plus traditionnelle. Cette élévation, de même que le mur-pignon dont on peut voir les trois fenêtres depuis la rue, sont sans doute plus proches de l’état d’origine rappelant la manière des maisons urbaines de Nouvelle-France.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-48-7126-04

Propriété :

0039-48-7126

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 17 juin 2013