Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 

©Denis Tremblay, 2006
 
En 1891, à l'époque où John A. Paterson & Co., une entreprise de vente en gros d'articles de modes, occupe une partie du magasin-entrepôt.
The Dominion Illustrated, 1891.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Mills II

Adresse civique :
  • 434-438, rue Sainte-Hélène
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Magasins-entrepôts Mills
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1864

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Andrew. B. Taft
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Succession John Easton Mills
    (propriétaire de environ 1863 à environ 1868)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt

Détail des travaux

Commentaire sur les travaux

Six marchés de construction ont été signés ; notaire J. S. Hunter, 15 mars 1864, 9618 à 9623.

haut de page
 
 
Intérieur de l'unité sud du magasin-entrepôt en 1891 à l'époque où elle est occupée par le commerce de John A. Paterson & Co.
The Dominion Illustrated, 1891.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Histoire  

Histoire du bâtiment

C’est en 1864 que la succession de John E. Mills, formée de sa veuve Hannah Lyman et de ses quatre filles, entreprend la construction de trois magasins-entrepôts sur la rue Sainte-Hélène. Ils sont construits sur un terrain sur lequel se trouvaient un ou deux bâtiments qui seront démolis. L’architecte de l’ensemble est Andrew B. Taft. Vers 1868, les trois bâtiments deviennent la propriété de deux des filles Mills. Mme George D. Redpath (Alice Mills) obtient deux des trois unités d’origine; elles forment ce magasin-entrepôt.

Les deux unités du magasin-entrepôt comptent trois occupants d’origine qui se partagent l’espace. William Stephen & Co., marchands, est présent trois ans, de 1865 à 1868. John Rankin, marchand, occupe une partie du bâtiment de 1865 à 1871, pendant 6 ans. L’entreprise de Nathaniel S. Whitney, qui fait de la vente en gros de dry goods (tissus, articles de mercerie et peut-être d’autres produits) et de cuir, est présente pendant 25 ans, de 1865 à 1890. Par la suite, les entreprises qui occupent le magasin-entrepôt demeurent liées au secteur du vêtement et du tissu. De la fin du XIXe siècle aux années 1930, on y trouve des entreprises dry goods et de chapellerie, comme celle de John A. Paterson. En 1907, suite à un incendie, d’importants travaux sont effectués, mais ils ne modifient pas la volumétrie du bâtiment. À partir des années 1920, l’occupation du magasin-entrepôt devient plus dense et plus complexe. Diverses activités s’y croisent : commerce en gros, entreposage, bureaux et même de la fabrication.

Dans les années 1960 et 1970, le nombre d’occupants diminue considérablement. À la fin des années 1970, le bâtiment sert principalement à l’entreposage et plusieurs espaces sont inutilisés. En 1982, le magasin-entrepôt subit des rénovations majeures alors qu’il est transformé en logements et en bureaux. Le bâtiment conserve cette fonction mixte en 2005.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Alice Mills Redpath
    (propriétaire de environ 1868 à une date inconnue)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • John A. Paterson & Co. (marchands en gros d'articles de mode)
    (locataire de environ 1865 à environ 1895)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 10 janvier 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1907
    Reconstruction de l'immeuble après un incendie.



    Concepteur de la transformation :
    Eric Mann (architecte)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1982
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Transformation en bureaux et en logements.



    Concepteur de la transformation :
    Claude Gagnon (architecte)
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-29-2406-00

Propriété :

0039-29-2406

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 10 janvier 2006