Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 

photographie Denis Tremblay, 2000
 

photographie Denis Tremblay, 1998
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Anglo-Canadian Leather

Adresse civique :
  • 372-376, rue Notre-Dame Ouest
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : 390 Notre-Dame Ouest
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Vieux-Montréal

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1910-1911

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Robert Findlay
    (architecte)
Nom du propriétaire constructeur :
  • Bracklay Shaw
    (propriétaire de 1891 au 1911-11-03)
Typologie d'origine :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Histoire  

Histoire du bâtiment

C’est en 1910-1911 que l’entreprise familiale de grossistes et tanneurs de cuir Anglo-Canadian Leather fait construire ce magasin-entrepôt. Conçu pour communiquer avec l’autre magasin-entrepôt adjacent de la compagnie (édifice Shaw), sa réalisation est confiée à l’architecte alors bien en vue Robert Findlay. L’édifice Anglo-Canadian Leather constitue un exemple tardif de magasins-entrepôts réalisé dans le Vieux-Montréal.

Le site appartient à la famille Shaw depuis le début des années 1870 mais c’est au printemps 1910 qu’on démolit le bâtiment commercial de deux étages existant pour faire place au nouvel édifice. Il est presque terminé quand, en décembre 1910, éclate un violent incendie dans la partie arrière de l’édifice Shaw. Les dommages à l’édifice retardent de quelques mois la fin des travaux.

Les propriétaires aménagent les trois étages supérieurs de l’immeuble comme espace de travail et d’entreposage alors qu’un marchand de cuir et le fabricant de coffre-fort J. & J. Taylor s’installent au rez-de-chaussée. Voici un magasin-entrepôt typique, implanté dans le secteur de l’industrie du cuir et de la fourrure.

L’Anglo-Canadian Leather vend le bâtiment en 1942 à W. R. Brock Ltd, le voisin à l’ouest propriétaire de l’édifice Récollet House. Par la suite, il est utilisé par le grossiste Bell Rinfret & Co. et par l’industrie légère. Au milieu des années 1980, la restauration et le recyclage de cet édifice en bureaux de services professionnels changent la vocation première de l’immeuble.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Elizabeth G. Shaw
    (propriétaire du 1911-11-03 à 1942)
  • W. R. Brock
    (propriétaire de 1942 à 1980)
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Bell Rinfret & Co.
    (locataire de environ 1939 à environ 1982)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 janvier 2003 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1983
    Travaux de restauration et de recyclage pour lesquels une subvention a été versée.
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré) (2012-10-19).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0039-19-8380-01

Propriété :

0039-19-8380

Immeuble situé dans le Vieux-Montréal :

Des informations et des liens additionnels peuvent être disponibles sur la fiche de cet édifice dans le site du Vieux-Montréal.

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 4 janvier 2007